Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Refus de la SNCF : plus de navette pour la gare Lorraine TGV ?

Refus de la SNCF : plus de navette pour la gare Lorraine TGV ?

Après la polémique de l’arrêt TGV en gare de Commercy (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/08/16/commercy-rackette-par-la-sncf/), la SNCF récidive avec cette fois les navettes de la gare Lorraine-TGV de Louvigny. En effet, à partir du 1er mars, la Région Lorraine n’assurera plus ce service (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/12/26/plus-de-navette-a-louvigny/) qui avait été mis en place en 2007 entre les gares de Metz, de Nancy et de Louvigny avec des tarifs particulièrement attractifs. Estimant avoir fait son travail, la collectivité territoriale exige maintenant et à juste titre que la SNCF le prenne en charge. Mais cette dernière s’y refuse, alors qu’elle finance à 100 % le même principe de navettes en Picardie. Afin de faire plier Guillaume Pepy, PDG de la SNCF, les Conseils Généraux, sauf celui de Moselle, et les agglomérations de Metz et de Nancy ont décidé de faire front commun avec la Région pour que la compagnie ferroviaire définisse une solution, afin que les usagers puissent utiliser des transports collectifs pour rallier la gare d’interconnexion à partir du 1er mars 2012.

Le Groupe BLE Lorraine estime que la demande des collectivités territoriales lorraines est légitime, et ce, pour plusieurs raisons : d’une part, parce que ce sont elles qui ont financées la ligne à grande vitesse utilisée par la SNCF, d’autre part, car la SNCF a tout fait pour que la gare TGV ne soit pas implantée à l’aéroport Metz-Nancy-Lorraine pour éviter une hypothétique concurrence avec Air France (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/01/12/la-chasse-aux-gaspilleurs/), enfin parce que la compagnie a une obligation de résultat envers ses clients. Si la fréquentation des navettes reste encore assez faible, ce service s’avère néanmoins indispensable. Il est en effet inadmissible que des voyageurs lorrains doivent changer de gare à Paris pour effectuer la suite de leur voyage. Ce n’est ni écologique ni économique pour eux et la société en général.

A noter que le conseil général a décidé de mettre en place un système de transport temporaire, afin de pallier la carence de service public, mais uniquement pour les voyageurs au départ de Metz-ville. Une convention de partenariat devrait être signée avec la SNCF pour permettre aux usagers d’acheter leur billet d’autocar Metz-Louvigny en même temps que leur billet de train avec un surplus de 4,50 euros. Les 25 000 personnes qui ont pris en 2011 la navette à partir de la gare de Nancy devront quant à eux se reporter sur la route. Une compagnie de bus envisage néanmoins de proposer ses services. Les tarifs pourraient alors grimper à 10 euros pour un aller simple entre Metz et Louvigny et à 14 euros entre Nancy et Louvigny, contre 4,60 euros actuellement. La belle arnaque.

26 février, 2012 à 22:49


5 Commentaires pour “Refus de la SNCF : plus de navette pour la gare Lorraine TGV ?”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les taxis s’organisent également pour proposer leur service entre la gare de Nancy et la gare TGV Lorraine de Louvigny. Celui-ci prendrait la forme des taxis collectifs privés, un moyen d’acheminement qui remonterait à 1931. Le prix passerait de 4,60 euros actuellement à 15 euros si le taxi est plein, le voyage revenant pour une personne seule à 60 euros (environ 395 francs). Selon la même règle arithmétique, la course revient à 20 euros pour trois passagers et à 30 euros s’il n’y en a que deux. Malgré des tarifs horriblement chers et excessifs, les compagnies de taxis de Nancy, fort de 125 chauffeurs, assurent un service non-stop de jour comme de nuit. La durée de trajet, qui varie de 25 à 30 minutes la vitesse du conducteur, est du reste inférieure à celle d’une navette (40 minutes). Enfin, contrairement aux poids lourds et aux bus, les taxis ne sont pas concernés par les arrêtés préfectoraux d’interdiction de circulation sur l’A31 en cas d’intempéries.

  2. Balthar écrit:

    Revirement de situation la SNCF reprend les navettes en les « synchronisant » avec les horaires des TGV !
    Le prix seras impacter directement sur le prix du billet;mais le service ne seras disponible qu’a partir de mi-avril…

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    En raison de la fréquentation de la gare Lorraine TGV par 600 000 usagers en 2011, la direction régionale de la SCNF a dernièrement annoncé le lancement d’ici quelques semaines de navettes routières depuis Metz et Nancy. Les correspondances avec les TGV seront désormais garanties, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent puisque le service desservait également la plateforme de La Poste et l’aéroport MNL. Le recours à cette navette majorera le prix du voyage par rapport à un départ ou une arrivée en gare Lorraine TGV. Le tarif appliqué sera calculé de manière à équilibrer les recettes et les charges du trajet routier dans le cadre d’un partenariat avec le transporteur. Le prix du trajet entre la gare de Louvigny et celle de Metz sera cependant minoré, dans la mesure où le Conseil Général de la Moselle a décidé de compenser le déficit d’exploitation de la navette dans le département.

  4. bloggerslorrainsengages écrit:

    Après plusieurs semaines d’absence et de flottement, de nouvelles navettes routières consacrées à la seule desserte de la gare Lorraine TGV de Louvigny au départ des gares de Metz et de Nancy, et inversement, seront mises en service à partir du 22 avril. Les voyageurs pourront régler leur ticket lors de la réservation de leurs billets de train. Les horaires des navettes seront fixés de manière à assurer la correspondance avec les départs et les arrivées des TGV.

    Cela dit, les Lorrains ne se seront pas tous logés à la même enseigne. Le Conseil Général de la Moselle a en effet conclu une convention de partenariat avec la SNCF dans le but de compenser le déficit d’exploitation de cette navette dans le département. La collectivité entend par ailleurs reprendre à son compte dès 2013 l’intégralité de son exploitation technique, juridique et financière. Par cette opération, le CG 57 cherche avant tout à mettre des bâtons dans les roues à la réalisation de la gare d’interconnexion de Vandières.

    Il en résulte que si le tarif applicable sur la liaison Metz-Louvigny sera limité à 4,50 euros, il s’élèvera à 10 euros entre Louvigny et Nancy. Le trajet sera néanmoins gratuit pour les enfants de moins de 4 ans. Les enfants de 4 à 12 ans bénéficieront quant à eux d’un demi-tarif, mais cette réduction ne sera applicable que pour l’achat d’un billet à bord des navettes.

  5. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le principe de navette routière reliant la gare de Metz à la gare TGV Lorraine, à Louvigny, doit être pérennisé. Une délégation de service public permettra à un opérateur privé d’assurer ce service à partir du 1er janvier 2013 et au moins jusqu’au 31 août 2019. L’exploitant commercial qui sera retenu bénéficiera des recettes perçues auprès des usagers, ainsi que d’une compensation financière versée par le Conseil Général de la Moselle, dont le montant annuel serait de l’ordre de 200 000 euros. Il devra garantir le respect des tarifs de 4,50 euros pour un trajet simple et de 8 euros pour un aller-retour fixés par le CG 57. La SNCF pourra par ailleurs intégrer au billet de train le ticket de la navette, assurant ainsi sa commercialisation.


Laisser un commentaire