Centre de ressources numériques sur la Lorraine

» Catégorie : Loisirs


L’Aquagliss de Freyming-Merlebach s’oriente vers le bien-être

Commentaires » 1

Lancés par la Communauté de Communes de Freyming-Merlebach (CCFM), les travaux de l’espace bien-être et détente du Centre nautique de Freyming-Merlebach ont dernièrement commencé. Ils devraient s’achever début 2017.

Créé en 1966, l’équipement a profondément changé au fil des années. Si bien que de la structure originale, il ne reste plus que le bassin intérieur aujourd’hui. Le Centre nautique de Freyming-Merlebach s’est développé en complémentarité de la piscine olympique de Forbach. Après le ludique, il entend désormais se tourner vers la santé et l’entretien du corps.

Le projet représente un investissement de 2,6 millions d’euros. Il s’inspire de ce qui se fait de mieux en la matière. D’une superficie de 500 mètres carrés, le nouvel espace accueillera sur deux étages un lieu de convivialité, une salle de repos musicale avec effets lumineux, un caldarium avec des banquettes chauffantes ou encore une salle d’aromathérapie, de luminothérapie et d’ionisation. Il sera également équipé de deux saunas, un à l’intérieur, l’autre à l’extérieur, d’un hammam, d’une grotte à glace et de douches massantes à effet sensoriel.

De la vigne de Thiaucourt-Regniéville

Commentaires » 3

Créée il y a plus de vingt ans, l’association La Côte des Caures entend redynamiser la vigne à Thiaucourt-Regniéville, située à mi-chemin entre les Côtes de Meuse et les Côtes de Moselle. 0,25 hectare de pieds de vigne a ainsi été planté à la sortie de Thiaucourt en direction de Pont-à-Mousson sur un terrain plat, puis un autre de la même superficie il y a quelques années derrière le cimetière américain sur un terrain en pente exposé plein Sud.

Chaque année, la vigne de Thiaucourt produit un millier de litres de Pinot noir et de Chardonnay. L’association aimerait bien réussir à attirer un vigneron professionnel dans la commune.

Rappelons qu’avant la crise du phylloxera, il y a un siècle, le vin de Thiaucourt était très renommé, il aurait même été servi à bord du Titanic. L’idée est à présent de lui redonner ses lettres de noblesse.

Un nouvel espace culturel pour Stiring-Wendel

Commentaires » 0

La commune de Stiring-Wendel, en Moselle-Est, va se doter d’un nouvel équipement culturel, afin de remplacer l’espace actuel Rémy Botz. Inauguré en 1985, ce dernier présente en effet de nombreux défauts. Implanté au centre-ville, il dispose par exemple de peu de places de stationnement. Il souffre également de problèmes d’infiltrations et de chauffage.

Le nouveau complexe, qui aura un toit en partie végétalisé, sera construit à la Coulée verte, près du terrain de football synthétique, à l’emplacement du boulodrome qui sera déplacé. Il aura une capacité d’accueil maximale de 900 personnes dans la grande salle qui comportera des gradins rétractables offrant 400 sièges. La scène, fixe, sera plus spacieuse et ouverte sur l’extérieur grâce aux grandes baies vitrées qui entoureront le bâtiment. Elle donnera sur un amphithéâtre, comparable à celui déjà existant sur le site. Le nouvel équipement abritera également un espace plus petit avec un bar pour accueillir notamment des assemblées générales. Les usagers et les spectateurs bénéficieront par ailleurs d’une centaine de places de stationnement le long de la voie ferrée, près du mini-golf, et autant sur le parking du stade à côté de la salle omnisports. Un parking vert d’une vingtaine de places supplémentaires sera aussi aménagé aux abords de la salle. Il permettra à l’eau de s’infiltrer et d’alimenter les nappes phréatiques au lieu de stagner en surface.

Le nouvel équipement représente un investissement de 3,5 millions d’euros. Un autre million est également prévu pour réaliser les abords. Les travaux doivent commencer en mai pour se terminer fin 2017.

Walygator entre dans le giron du géant espagnol Aspro-Parks

Commentaires » 1

Jacqueline Lejeune, directrice générale de Walygator (Olipark) a dernièrement cédé les parts qu’elle détenait dans le capital du parc d’attractions de Maizières-lès-Metz à Continental Leisure Project (CLP), filiale luxembourgeoise de l’espagnol Aspro-Parks, géant madrilène du secteur qui possède 60 parcs et centres de loisirs dans huit pays européens.

Aujourd’hui âgée de 70 ans, Jacqueline Lejeune avait repris Walygator en 2013 suite aux déboires des frères Claude et Didier Le Douarin. Après avoir investi près de 3,5 millions d’euros, elle avait réussi à rendre à nouveau le parc bénéficiaire dès la seconde année. En 2015, le parc a accueilli plus de 420 000 visiteurs.

A noter enfin que le nouveau propriétaire serait prêt à injecter entre un et deux millions d’euros dans la structure avec la programmation de nouveaux spectacles et la réparation de l’Anaconda estimé à près de 700 000 euros.

Walygator Parc logo

Digitsole : des baskets connectées qui s’attachent toute seules made in Lorraine

Commentaires » 0

La startup lorraine Digitsole, basée à Nancy, continue d’innover. Après sa fameuse Glagla en 2014, elle a dernièrement présenté au Consumer Electronics Show (CES), le salon mondial de l’électronique grand public qui se tient à Las Vegas, sa « Smartshoe 01 », une paire de baskets connectées capables de s’attacher automatiquement.

Digitsole rend ainsi hommage à Retour vers le futur. En effet, dans le second volet de la célèbre trilogie sorti en 1989, le héros Marty McFly, interprété par Michael J. Fox, voyage dans le temps pour atterrir le 21 octobre 2015 dans un monde où les voitures volent et où les chaussures se lacent toutes seules.

La Smartshoe 01 n’a cependant en réalité pas de lacets, mais une large languette qui se relève et s’abaisse automatiquement, afin de serrer ou de desserrer la chaussure. Elle se contrôle depuis un smartphone ou par simple commande vocale. Les baskets présentent également d’autres fonctionnalités. Elles sont en effet chauffantes, calculent les distances et les calories, mesurent l’amorti ou donnent encore la posture. Selon Digitsole, la batterie de la chaussure dispose de plusieurs jours d’autonomie et se recharge sans fil via  une petite base spécialement conçue.

A noter enfin que ce prototype, qui prouve que la société lorraine maîtrise la technologie, devrait être commercialisé d’ici la fin de l’année en série limitée avec un design amélioré dans des boutiques huppées aux Etats-Unis, en Chine et en Europe. Le prix annoncé de la Smartshoe 01 est de 450 euros.

logo Digitsole

La Féerie de glace Disney à Metz en images

Commentaires » 0

Découvrez notre reportage photos sur la Féerie de glace Disney à Metz (Crédits photos : Groupe BLE Lorraine).

Féerie de glace Metz 1

Féerie de glace Metz 2

Féerie de glace Metz 3

Féerie de glace Metz 4

Féerie de glace Metz 5

Féerie de glace Metz 6

Nancy privé de Saint-Nicolas

Commentaires » 4

Le maire de Nancy, Laurent Hénart, et le préfet de Meurthe-et-Moselle, Philippe Mahé, ont dernièrement décidé d’annuler les courses, le feu d’artifice, ainsi que le défilé de la Saint-Nicolas, qui devaient respectivement se dérouler le 29 novembre, le 4 décembre et le 5 décembre. L’année dernière, ces trois manifestations phares des festivités de la Saint-Nicolas dans la cité ducale avaient rassemblé dix mille, trente mille et cent cinquante mille personnes.

Festivités Saint-Nicolas Nancy 2015

Les autorités invoquent des raisons de sécurité lié à l’état d’urgence, qui a été prolongé jusqu’au 26 février 2016, consécutif aux attentats du 13 novembre en région parisienne, pour motiver leur décision. Les autres animations et spectacles de rue prévus à Nancy pour la Saint-Nicolas sont néanmoins maintenus. Par exemple, les compagnies qui devaient défiler dans les rues du centre-ville resteront statiques et seront visible sur certaines places de Nancy.

Le Groupe BLE Lorraine condamne cette décision qui ne fait que donner raison aux terroristes et renier nos traditions et fêtes populaires. Le risque sera en effet tout aussi grand, voire même peut-être davantage l’année prochaine une fois que l’état d’urgence sera révolu. En suivant cette logique, il faudrait alors fermer les centres commerciaux à la veille des courses de Noël et vider les enceintes sportives de tous leurs supporteurs. D’aucun ne voit ici qu’un prétexte pour le maire de Nancy de réaliser des économies substantielles sur le dos des Lorrains, petits et grands.

Excepté les feux d’artifice, les festivités de la Saint-Nicolas dans les autres villes de Lorraine ont été confirmées. A Saint-Nicolas-de-Port par exemple, le défilé et la traditionnelle procession aux flambeaux auront bien lieu. De quoi exalter une nouvelle fois le sentiment lorrain, au plus profond de la nuit. A Metz, un village de Saint-Nicolas sera monté Place de la Comédie. Il offrira une multitude de stands, d’activités, de manèges et de points de restauration. Le dimanche 6 décembre, la parade de chars déambulera pendant près d’une heure dans le centre-ville, après que le Saint-Patron de la Lorraine et des Lorrains ne soit apparu au balcon de l’Opéra-théâtre.

Deux nouvelles pistes de ski à La Bresse-Hohneck

Commentaires » 0

A la veille d’une nouvelle saison hivernale, la station de La Brasse-Hohneck, la plus grande de tout le massif vosgien, a terminé son circuit des pistes bleues grâce à deux nouvelles pistes. Baptisée Opoualand, du nom de la mascotte Opoual, la première se trouve sous le télésiège de Belle Hutte. Elle descend depuis le Grand Artimont sur 850 mètres dans un secteur boisé, pour rejoindre le bas de la piste de la Casquette. Des visuels de la mascotte et de ses amis ont été placés le long des installations. La seconde piste aménagée se situe quant à elle en contrebas. Elle devrait permettre aux skieurs les moins confirmés d’éviter le mur de Blanchemer. Elle suit le tracé d’un ancien chemin forestier et a été dotée de deux canons à neige, afin d’assurer un bon enneigement.

plan-pistes-labresse-hohneck

Plan de la station de La Bresse-Hohneck (Crédits image : Label Montagne)

La station compte donc désormais quarante-deux pistes, sept télésièges et quatorze téléskis. Des aires de détente ponctuent les 220 hectares du domaine. Celle qui se trouve  au pied du Goulet, près du Col de Thiaville, sera équipée d’un brasero, de transats et d’un barbecue. L’idée est de créer à terme des aires avec une ambiance à chaque fois différente. L’aire du Lac de la Lande sera par exemple plus festive.

A noter enfin que le remplacement des pare-neige en plastique par des pare-neige en bois se poursuit. Les nouveaux équipements, plus écologiques, s’intègrent mieux dans le paysage. Initiée il y a trois ans, la démarche a concerné cette année la piste bleue de La Duchesse.

Réouverture de la patinoire de Metz : place à l’Ice Arena

Commentaires » 0

Après plusieurs projets de reprises avortés et alors que les derniers travaux d’aménagement sont encore en cours, la patinoire de Metz a rouvert le 3 octobre 2015. Désormais baptisé Ice Arena, l’équipement été rénové moyennant un investissement d’un peu plus d’un million d’euros. Nouvelle structure, nouvelle façade et nouveaux vestiaires, la patinoire répond à présent aux normes pour accueillir les matchs du Hockey Club de Metz. La tribune de 600 places a été également refaite. Un système de fabrication de glace aux normes environnementales a par ailleurs été installé.

logo Ice Arena Metz

La Féerie de glace Disney aux Marchés de Noël de Metz 2015

Commentaires » 1

Les Marchés de Noël de Metz 2015 accueilleront du 21 novembre 2015 au 17 janvier 2016 la Féerie de glace Disney, une œuvre éphémère unique au monde.

Un chapiteau de 1 500 mètres carrés sera installé sur la Place de la République. Il abritera 150 statues de glace de personnages issus des univers Disney et Marvel, à l’image de Mickey Mouse, Ratatouille, Némo, Buzz l’éclair, Blanche Neige, Jack Sparrow, Iron Man et Hulk, ainsi que 25 scènes des plus beaux films Disney. L’ensemble sera en permanence maintenu en-dessous de – 6° C.

Féérie glace Metz

Féerie de glace aux Marchés de Noël de Metz (Crédits photo : Disney, www.sculpturesdeglace.fr)

500 tonnes de glaces seront nécessaires aux trente sculpteurs internationaux qui viendront spécialement du Canada, de Russie ou encore de Finlande pour réaliser cette œuvre magistrale et exceptionnelle. Le parcours familial, d’une durée d’1h30 environ, sillonnera entre les personnages et les décors de glace.

Les enfants pourront même monter jusqu’au balcon du célèbre Château de la Belle au Bois Dormant, sculpture monumentale de sept mètres de haut et de 60 tonnes de glace. Ils pourront s’y faire photographier avant de redescendre en glissant sur un toboggan de 25 mètres de long.

A noter enfin qu’un Ice Bar sera également aménagé. Histoire de siroter quelques boissons dans une ambiance igloo.

Le Groupe BLE Lorraine en force au Salon du Livre de Woippy

Commentaires » 2

Trois représentants du Groupe BLE Lorraine participent ce week-end en tant qu’auteurs au 13ème Salon du Livre d’Histoire de Woippy, qui se tient dans la Salle Saint Exupéry.

Groupe BLE Lorraine Salon Livre Woippy

Bernard ZAHRA, Thomas RIBOULET et Kévin GOEURIOT du Groupe BLE Lorraine au Salon du Livre d’Histoire de Woippy (Crédits photo : Romuald FALTOT pour le Groupe BLE Lorraine)

Deux mois après le Livre sur la Place à Nancy, Thomas RIBOULET, Président du Groupe BLE Lorraine, vient présenter son second ouvrage baptisé Comment Airbus a révolutionné sa chaîne d’approvisionnements ?. Kévin GOEURIOT, historien et contributeur du Groupe BLE Lorraine, est également présent pour dédicacer son roman historique Quand la Lorraine sera française. Enfin, Bernard ZAHRA, professeur de Droit en classe préparatoire à l’expertise comptable à Metz et contributeur du Groupe BLE Lorraine, est là lui aussi suite à l’édition de son nouveau livre intitulé Le Droit Local d’Alsace-Moselle tel qu’ils le vivent.

Le Président du Groupe BLE Lorraine au Salon du Livre de Woippy 2015

Commentaires » 3

Le Président du Groupe BLE Lorraine, M. Thomas RIBOULET, participera à la treizième édition du Salon du Livre d’histoire de Woippy. Deux mois après le Livre sur la Place à Nancy, il viendra cette fois présenter et dédicacer son second livre baptisé Comment Airbus a révolutionné sa chaîne d’approvisionnements ? dans l’agglomération messine.

Notre Président a en effet travaillé plusieurs années chez Airbus, premier avionneur mondial, aussi bien à Toulouse qu’à Hambourg.

Il sera présent à Woippy ce samedi 14 novembre 2015. N’hésitez pas à venir à sa rencontre pour échanger quelques mots.

12345...37