Centre de ressources numériques sur la Lorraine

» Catégorie : Tourisme


Le label EcoJardin pour des jardins de Nancy

Commentaires » 0

Après le Jardin Paul Verlaine fin 2014, le Parc Sainte-Marie de Nancy a dernièrement également décroché le label EcoJardin. Décerné pour une durée de trois ans renouvelables, celui-ci valorise une gestion écologique des espaces verts.

Parc Sainte-Marie Nancy

Le Parc Sainte-Marie à Nancy a été labellisé EcoJardin (Crédits photo : Patrice GREFF pour le Groupe BLE Lorraine)

La Ville de Nancy abrite dix parcs et quatorze jardins. Elle ambitionne à terme de labelliser l’ensemble de ses espaces verts qui s’étendent sur une superficie de près de 239 hectares. Les jardiniers municipaux n’utilisent d’ailleurs plus de pesticides depuis une dizaine d’années.

Aménagé il y a tout juste dix ans, le Jardin Paul Verlaine, situé au croisement de la rue du même nom et de l’Avenue Boufflers, abrite plus de 7 000 végétaux sur 5 632 mètres carrés. Il s’inspire du Petit Poucet, célèbre conte de Charles Perrault. Ses dalles circulaires évoquent ainsi les cailloux. Ceux-ci conduisent les visiteurs à une esplanade composée de bouleaux symbolisant la forêt, ainsi qu’à une aire de jeux où l’ogre se dessine sur le sol amortissant. Ce jardin linéaire se déploie via une succession de constructions végétales ponctuées par un potager, des plantes vivaces et une allée d’arbres fruitiers et d’ornement.

Deux autres sites labellisés EcoJardin se trouvent en Lorraine. Il s’agit du Parc de la Seille à Metz et du Sentier des Colverts à Cornimont.

Cathédrale de Metz : la cloche de la Mutte sonne à nouveau

Commentaires » 0

Après cinq ans de travaux d’un montant de 5,5 millions d’euros, la cloche de la Mutte, située tout en haut de la tour civile du même nom intégrée à la cathédrale de Metz, sonne à nouveau à la volée. Elle ne l’avait plus fait depuis 1919. Ce monstre de onze tonnes a averti durant des siècles les Messins des troupes en approche, des catastrophes et des réjouissances.

Tour Mutte Cathédrale Metz

La cloche de la Tour de la Mutte résonne à nouveau (Crédits photo : Marc de METZ)

En effet, lors de la volée célébrant l’Armistice, des pierres tombèrent. La cloche fut donc mise au repos forcé, afin de ne pas risquer de faire écrouler la tour par les vibrations engendrées. La numérisation de la cathédrale en 2000 démontra que le problème venait en réalité des pierres situées près de l’aiguille sommitale qui avaient été remplacées au XIXème siècle. Les plus endommagées ont depuis été changées.   

Si bien que les cloches de la Tour de l’horloge et ses voisines de la Tour de la Mutte, à savoir celle du Tocsin et celle dite de Mademoiselle de Turmel, sonnent désormais juste avant la cloche de la Mutte.

Pokeyland, nouveau parc de loisirs aux portes de Metz

Commentaires » 3

Un nouveau parc de loisirs a dernièrement ouvert ses portes entre Fey et Marieulles-Vezon à l’entrée du Bois de la Haie Focart. Baptisé Pokeyland, il propose des activités destinées à toute la famille.

C’est en 2013 que Bruno Poquet acquiert 58 hectares de forêt au Sud de Metz. Après deux ans de travaux, l’entrepreneur est ravi de pouvoir ouvrir son parc. Un renard au regard malicieux invite petits et grands à tenter l’aventure. De nombreuses activités sont proposées : jeux pour enfants, balades en mini-Jeep, poneys, quads électriques, buggy pour enfants, pédalo sur un lac aménagé, laser pour enfants, le tout en pleine forêt et agrémenté de plusieurs points de restauration.

Une grande partie du parc, intitulée Pokeypaint, est également consacrée à la pratique du paintball et de l’airsoft. Six univers différents (tranchées, base militaire, zombies, etc.), très réalistes, sont proposés aux combattants. Ils se rapprochent des environnements rencontrés dans les jeux vidéo. Les animateurs de Pokeyland proposent par ailleurs aux gamers un scénario, afin de les imprégner un peu plus de l’expérience. Ceux-ci sont ainsi envoyés sur le terrain par un camion militaire, où les attend un sergent-major destiné à les motiver. Une fois la partie terminée, des vestiaires avec douches, une boutique de surplus militaire et des buvettes sont mis à disposition.

A noter que l’entrée de Pokeyland est gratuite. Seules les activités pratiquées sont payantes. Le parc de loisirs emploie une dizaine de personnes de manière permanente. L’effectif grimpe à une trentaine de salariés en pleine saison. D’autres zones de paintball et d’airsoft, une mini-ferme et un parcours dans les arbres devraient prochainement compléter le panel d’activités déjà disponibles.

logo Pokeyland

226 œuvres d’art léguées à la Ville de Sarrebourg

Commentaires » 0

Décédée en 2008, l’artiste Françoise Naudet, originaire de Fontenay-sous-Bois, avait pris ses dispositions pour léguer 226 œuvres d’art à la Ville de Sarrebourg, où elle avait beaucoup d’amis et d’admirateurs. La collection est composée de 56 sculptures en bronze et de 170 autres en plâtres.

Fleur d'été Françoise Naudet

Fleur d’été de Françoise Naudet (Crédits photo : Laurent BOYRIE)

Françoise Naudet a exposé à plusieurs reprises dans la cité Sud-mosellane. La douceur des courbes, ainsi que la finesse et la forme des silhouettes de ses œuvres ont séduit les élus sarrebourgeois. A tel point que la Ville a acheté deux grandes sculptures, intitulées La Muette et La Dignité, qui ont été installées dans les rues du centre-ville.

Après sept années de procédures pour rassembler les 226 pièces de la donation éparpillées, Sarrebourg a enfin réceptionné il y a quelques semaines son précieux héritage. Les femmes de bronze sont depuis exposées pour l’été sous les voûtes du caveau de la bibliothèque municipale. Le bâtiment historique actuellement en cours de restauration pour abriter l’ensemble des services municipaux pourrait également accueillir la collection en vue de la valoriser.

Warhol Underground au Centre Pompidou-Metz

Commentaires » 0

En 1964, Andy Warhol créa un immense atelier collectif, la fameuse Silver factory, pour continuer à peindre et pour créer de nouvelles formes d’art. Un vent de liberté soufflait alors sur le New York underground, sur fond d’opposition à la guerre du Vietnam, d’excès, d’overdose et de zones d’ombre. Le Pop Art n’est en effet que la partie immergée du travail de Warhol qui présente en réalité une tonalité plus sombre.

expo Warhol CPM

Jusqu’au 23 septembre 2015, le Centre Pompidou-Metz propose une exposition exceptionnelle qui revisite les œuvres de l’artiste. La Silver Factory a d’ailleurs été reproduite pour l’occasion avec ses murs en aluminium et les portraits d’Andy Warhol, Lou Reed, Nico, etc. Leurs voix et leur musique résonnent d’ailleurs dans les salles. L’artiste messin Joachim Biehler réalise parallèlement tout au long de l’exposition sa performance intitulée 10 Andys. Il fait ainsi revivre Warhol sur un canapé rouge au milieu de la pièce avec sa perruque platine.

Des lieux de baignade de qualité en Lorraine

Commentaires » 0

La Lorraine compte 42 sites de baignades autorisés, dont 21 en Moselle, 12 dans les Vosges, 6 en Meuse et 3 en Meurthe-et-Moselle. La qualité des eaux de baignade est classée selon quatre catégories allant d’une eau de qualité insuffisante (I) à une eau d’excellente qualité (E). En Lorraine, 33 lieux de baignades possèdent une eau de qualité E.

Lac Gérardmer

Le Lac de Gérardmer dans les Vosges (Crédits photo : Sebb)

L’Agence Régionale de Santé (ARS) contrôle chaque année régulièrement l’ensemble de ces sites de baignade. La qualité des eaux est évaluée à partir des analyses effectuées sur des échantillons prélevés entre 10 et 20 jours avant le début de la saison puis tous les 15 à 30 jours pendant la période d’ouverture au public.

(Source : RL du 05/07/2015)

Nouvelle piste cyclable entre Bitche et Walschbronn

Commentaires » 0

Une piste cyclable flambant neuve relie désormais Bitche à Walschbronn et même Pirmasens, en Allemagne. Le tronçon de 15 km a dernièrement été inauguré. Il a représenté un investissement de 2,1 millions d’euros.

Le circuit permet d’admirer le Château du Weckersburg à Walschbronn, deux fromageries ou encore une fabrique de tonneaux. Entièrement balisé, il traverse des forêts, des villages, ainsi que d’anciennes fermes.

Fabrication artisanale de bonbons des Vosges biologiques à la Confiserie Gérômoise

Commentaires » 0

Ouverte depuis la fin de l’année dernière, la Confiserie Gérômoise, installée à Gérardmer, dans les Hautes-Vosges, produit de manière artisanale des bonbons traditionnels biologiques aux bourgeons de sapin, aux brimbelles sauvages, à la framboise, aux fruits rouges ou encore au miel de montagne et de plaine, ainsi que des gommes et des pâtes de fruit sans colorants ni arômes ajoutés.

confiserie gérômoise

La Confiserie Gérômoise est ouverte depuis la fin de l’année dernière (Crédits photo : Confiserie Gérômoise)

La confiserie privilégie des produits naturels locaux de qualité, à l’image d’huiles essentielles, issus des fermes voisines. Les bonbons sont commercialisés dans boîtes à l’ancienne.

confiserie gérômoise bonbons

La Confiserie Gérômoise fabrique des bonbons artisanaux des Vosges (Crédits photo : Confiserie Gérômoise)

La Confiserie Gérômoise est le fruit de la passion de deux frères, l’un pâtissier de formation, l’autre directeur informatique, qui ont tout plaqué pour réaliser leur rêve.

A noter que l’établissement organise des visites guidées des ateliers de fabrication. La mise en chauffe des ingrédients jusqu’à 140 °C est réalisée par un artisan confiseur. Ceux-ci sont ensuite incorporés en plusieurs étapes. Le glaçage final, également appelé givrage, permet d’assurer une finition parfaite tout en donnant aux bonbons leur goût inimitable.

Aménagement du sentier du héron à Sarreguemines

Commentaires » 0

Le sentier du héron a dernièrement été inauguré sur l’ancien chemin de halage en plein centre de Sarreguemines. Doté de panneaux explicatifs sur la faune et la flore locale et de lunettes d’observation postées le long de la Sarre, il propose sur 1,5 km de mieux connaître cet animal emblématique de nos contrées, ainsi que d’autres oiseaux qui vivent dans le même environnement. Les panneaux ont été rédigés en français et en allemand. Ils arborent également des flash codes qui renvoient les visiteurs sur un site internet donnant plus d’informations sur la cité des faïences et la nature. A noter enfin que le sentier du héron a représenté un investissement de 200 000 euros.

Ecologîtes au Camping du Mettey dans les Vosges

Commentaires » 0

Implanté depuis trente ans sur les hauteurs de Vagney, dans les Vosges, l’éco-camping du Mettey propose une dizaine d’« écologîtes » avec vue plongeante sur la vallée. Ces habitations tout confort de 50 mètres carrés peuvent accueillir de quatre à huit personnes. Ils sont recouverts de polycarbonate, afin de protéger le bois et d’offrir une isolation supplémentaire. Le projet, qui a représenté un investissement de 1,7 million d’euros, a été récompensé par le second prix national de la construction en bois touristique en 2015.

Interdit aux voitures, le Camping du Mettey dispose sur cinq hectares dans un endroit calme de chalets, de roulottes, de bulles et d’emplacements pour caravanes. Des soirées thématiques autour des contes et légendes des Vosges et de l’épinette sont régulièrement organisées.

A noter enfin que le site a obtenu l’écolabel européen environnement en 2014.

logo-camping-mettey

Restauration du Château du Weckersburg à Walschbronn

Commentaires » 1

Situé dans le Bitcherland, près de la frontière allemande, le Château-fort du Weckerburg surplombe le pittoresque petit village de Walschbronn. L’édifice a été construit en grès rose des Vosges à la fin du XVème siècle par Simon Wecker IV, Comte de Deux-Ponts-Bitche, afin de protéger les nombreux curistes qui venaient se soigner à la source de Walschbronn, mais aussi pour servir de château de chasse. La forteresse fut détruite par un incendie moins d’un siècle plus tard. Abandonnée, elle tomba en ruines au cours de la seconde moitié du XVIème siècle. Une grande partie des pierres fut réutilisée pour reconstruite les habitations dévastées par la Guerre de Trente Ans et le mur d’enceinte actuel de l’église.

Walschbronn château

Les ruines du Château du Weckersburg à Walschbronn ont été consolidées (Crédits photo : Aimelaime pour Wikipédia)

Le château a dernièrement été restauré. Les travaux ont représenté un investissement de 100 000 euros. Ils ont permis de consolider le mur d’enceinte de la Tour du Guet, ainsi que le chemin d’accès menant à la grotte du château.

Des fondations, des remparts et des tours sont encore visibles de nos jours. Le site est désormais intégré au circuit de randonnées des châteaux du Bitcherland.

Plus importante collection de Lilas Lemoine au monde au Jardin botanique du Montet à Villers-lès-Nancy

Commentaires » 0

Le Jardin botanique du Montet, à Villers-lès-Nancy, possède la plus importante collection de  Lilas Lemoine au monde.

Lemoine Firmament

Le Lilas Firmament fait partie de l’importante collection Lemoine du Jardin botanique du Montet (Crédits photo : Patrice GREFF pour le Groupe BLE Lorraine)

Au XIXème siècle, Nancy était un grand centre horticole. La Société Centrale d’Horticulture y fut notamment fondée en 1877. De nombreux horticulteurs nancéiens restent par ailleurs connus dans le monde entier, à l’image de François-Félix Crousse et de Victor Lemoine qui se distinguèrent par leur créativité et leurs importants travaux d’hybridation. Victor Lemoine créa son établissement en 1849. Le succès et la renommée de la Maison Lemoine s’exporta jusqu’en Angleterre et aux Etats-Unis. Avec son fils Emile et plus modestement avec son petit-fils, Victor Lemoine développa des centaines de nouvelles variétés horticoles.

Sur les 214 lilas de la collection Lemoine présentés au Montet, de nombreuses variétés ont été retrouvées aux Etats-Unis, au Canada et en Russie.

123456...62