Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

» Catégorie : Groupe BLE Lorraine


Le GBL FC prépare sa nouvelle saison estivale

Commentaires » 0

Les joueurs du Groupe BLE Lorraine FC (GBL FC) reprennent ce week-end le chemin de l’entraînement, afin de préparer leur nouvelle saison de tournois estivaux. Plusieurs séances sont d’ores et déjà prévues au cours des prochaines semaines. Au programme de nos Alérions : endurance, technicité, jeux de ballons, oppositions, automatismes et travail tactique.

Kampagne DFB

Le GBL FC est le club de football du Groupe BLE Lorraine FC. Constitué d’une bande d’amis, il participe chaque année, depuis sa création en 2012, à des tournois en région et contribue ainsi à l’animation de la vie locale. Il s’inscrit en ce sens parfaitement dans l’esprit et la démarche de la dernière campagne de promotion intergénérationnelle initiée par la Fédération Allemande de Football (Deutscher Fußball-Bund, DFB) intitulée « Unsere Amateure. Echte Profis » (« Nos amateurs. De vrais profits »).

logo site mini

Le Président du Groupe BLE Lorraine au Festival Littérature & Journalisme de Metz

Commentaires » 0

Le Président du Groupe BLE Lorraine, M. Thomas RIBOULET, est l’un des invités du Festival Littérature & Journalisme 2014 qui se tiendra du jeudi 10 au dimanche 13 avril sur la Place de la République à Metz. Il viendra présenter et dédicacer son livre intitulé Fédéralisme allemand & Centralisme français à l’épreuve de l’efficacité économique aux côtés de 200 autres auteurs internationaux. Il se tiendra sur le stand de la librairie Hisler-Even toute la journée le samedi 12 avril et la matinée le dimanche 13 avril. N’hésitez pas à venir à sa rencontre pour échanger quelques mots.

madebyble2

Elections municipales : Zimmermann en ENTRETIEN EXCLUSIF pour « une gestion économe » de Metz

Commentaires » 5

Dans un entretien exclusif accordé au Groupe BLE Lorraine, Marie-Jo Zimmermann, députée de la Moselle et tête de liste de l’union de la droite et du centre à Metz, dresse le bilan de l’équipe sortante avant de présenter son programme qui s’axe avant tout sur la maîtrise des dépenses. Elle nous livre son point de vue sur les principaux thèmes qui rythment la vie des Messins : transports, économie … et même le projet du Grand Stade du FC Metz !

Groupe BLE Lorraine : quel bilan faites-vous de l’action municipale de ces six dernières années ?

Marie-Jo Zimmermann : « Le bilan du mandat municipal 2008-2012 est marqué par un laxisme regrettable en matière d’utilisation de l’argent public, notamment pour les dépenses de fonctionnement. Ainsi sur la base des quatre premières années (les statistiques ultérieures du compte administratif ne sont pas disponibles au-delà de 2012), les dépenses de fonctionnement par habitant sont passées de 985 euros à 1 197 euros.

Dans le Figaro Magazine du 10 janvier 2014, Metz est même championne de France des dépenses de communication. De 2008 à 2012, celles-ci sont passées de 1 180 221 euros à 1 908 452 euros, soit une hausse de 728 231 euros. Cela représente une hausse de 62 % de ces dépenses de communication. Par contrecoup de 2008 à 2012, le produit des taxes d’habitation et foncières pour la Ville de Metz a augmenté de 237 euros par ménage. »

Quel est le fil conducteur de votre programme ? Quelles en sont les mesures phares ?

« Le fil conducteur de mon programme consiste d’abord à avoir une gestion économe, afin d’éviter d’augmenter les impôts locaux. C’est ensuite une politique claire de fermeté pour dissuader les actes de délinquance et d’incivilité (meilleure utilisation de la police municipale, développement de la vidéosurveillance, etc.).

C’est aussi un projet pour l’emploi et le développement économique. A Metz, le taux de chômage est nettement plus élevé qu’à Nancy, il est donc urgent de se mobiliser pour remonter la pente. C’est enfin la proximité pour conduire une politique sociale et améliorer la vie au quotidien par l’écoute et le dialogue. »

Vous évoquiez il y a quelques années la possibilité d’exploiter l’ancienne voie ferrée reliant Metz à Marly-Frescaty par tramway. Est-ce toujours d’actualité ? Cela fait-il partie de votre programme ?

« L’idée d’un tram-train en direction de Marly-Frescaty par l’ancienne voie ferrée reste d’autant plus d’actualité que cela desservirait également Montigny-lès-Metz. Par contre, eu égard aux dépenses considérables engagées pour le Mettis, il convient de faire une pause et d’attendre que la situation économique permette de dégager des marges de manœuvre financières suffisantes. »

Près de cinq mois après sa mise en service, le Mettis répond-il aux besoins et aux attentes des Messins ?

« Le Mettis ne répond qu’en partie aux attentes des Messins. En particulier sa mise en service a entraîné un bouleversement des lignes d’autobus qui desservent les quartiers et une modification des arrêts. Pour beaucoup de Messins, le Mettis n’a donc pas amélioré la situation et pour ceux qui résident dans certains quartiers, il l’a même dégradée. »

Le projet de construction du Centre des Congrès porté par la municipalité en place est-il adapté à la taille et aux ambitions de Metz ?

« Le projet de Palais des Congrès est une illustration de la gestion socialiste. En pleine crise économique, les socialistes font semblant d’ignorer les difficultés. Pire, le choix d’une implantation à la sortie de la gare va entraîner le déplacement des installations de la SNCF et un surcoût de plusieurs millions d’euros. Je propose un réexamen complet du dossier et au besoin l’organisation d’un référendum municipal. »

Avec le projet commercial « Muse », le centre de gravité du commerce messin va se déplacer vers le quartier de l’Amphithéâtre. Quelle(s) mesure(s) envisagez-vous pour redynamiser l’attractivité du centre-ville historique ?

« Il est important de maintenir l’activité du commerce de centre-ville. La menace ne provient pas seulement des projets dans le quartier de l’Amphithéâtre, elle provient encore plus des multiples implantations commerciales qui sont autorisées en périphérie et notamment sur Actisud. C’est surtout à ce niveau qu’il convient de réagir. Pour redynamiser l’attractivité du centre-ville, il faut aussi réexaminer la tarification du stationnement. Ainsi, le prix des parkings pourrait être réduit certains samedis ou en période creuse car mieux vaut une place bon marché mais occupée plutôt que chère et vide. »

A supposer que le FC Metz remonte en Ligue 1, seriez-vous prête à relancer le projet du Grand Stade ?

« Comme je l’ai dit, ma première priorité est de ne pas augmenter les impôts locaux. Sous cette réserve et donc à condition que nous disposions des ressources financières nécessaires, je suis prête à examiner favorablement les projets de réaménagement qui concerneraient le stade du FC Metz. »

Note de la Rédaction : par souci d’équité, nous avons sollicité les deux principaux candidats aux élections municipales de Metz, à savoir le maire sortant M. Dominique Gros et Mme Marie-Jo Zimmermann. M. Gros est resté muet à notre demande. Nous remercions Mme Zimmermann pour le temps qu’elle a su nous accorder.

madebyble2

Fusion des régions : pour une grande Lorraine !

Commentaires » 9

Suite aux annonces et aux intentions de certains irresponsables politiques français de réduire le nombre de régions, nous entendons et lisons çà et là des hypothèses et des solutions envisagées toutes aussi stupides les unes que les autres au sujet de la Lorraine. Par exemple, certains évoquent la possibilité de fusionner la Lorraine avec l’Alsace, d’autres avec la Champagne-Ardenne, voire même avec la Franche-Comté ! Pire, un démantèlement de la Lorraine entre Champagne et Alsace est parfois avancé !

Certes, ces visions réductrices résultent pour la plupart de technocrates parisiens complètement déconnectés de la réalité, qui, aussi coincés dans leur bureau que dans leur esprit, estiment qu’il est nettement plus facile de taper sur les collectivités territoriales que de remettre en cause leur propre fonctionnement et leur administration jacobine. Mais non d’une pipe soyons ambitieux ! On reproche trop souvent, et à juste titre il faut bien l’avouer, aux Lorrains ne pas avoir assez d’ambitions, d’être trop timorés. Eh bien c’est l’occasion de prouver le contraire, d’être créatifs et imaginatifs, de réfléchir et de se poser les bonnes questions sans tomber dans la facilité des raisonnements prémâchés ! Ainsi pourquoi vouloir absolument limiter et réduire la Lorraine à ce qu’elle n’est pas ?

C’est la raison pour laquelle, nous, nous proposons de faire de ces annonces à la con une opportunité. Comment ? En profitant tout simplement de l’occasion pour récupérer par fusion des territoires qui nous appartiennent de droit et qui sont aujourd’hui en Alsace ou en Champagne. A commencer par exemple, et pour ne citer que ceux-là : La Mothe et le Bassigny, l’Alsace Bossue, plusieurs vallées vosgiennes qui se sont également perdues en Alsace, ainsi qu’un bout des Ardennes. L’idée est de reconstituer une grande Lorraine, forte, puissante et capable de retrouver la place qui est la sienne en Europe.

Soyons fiers de notre région, de notre histoire et de notre culture ! Les Lorrains doivent maintenant arrêter de subir les restructurations en tout genre et s’affirmer une fois pour toute !

Partenariat avec le site Ici c’est Nancy

Commentaires » 0

Le Groupe BLE Lorraine, premier média et think thank indépendant de Lorraine et membre de l’Alliance Lorraine Talents, est heureux de vous annoncer la mise en place d’un nouveau partenariat avec le site Ici c’est Nancy.

ICN_logo-WEB_JPG

Géré par la société Carlanweb Productions, Ici c’est Nancy se consacre à l’actualité de la cité aux porte d’or et du Sud lorrain. Ce site d’information a été lancé il y a trois ans. Il publie notamment des analyses politiques et socioéconomiques de qualité.

Ce partenariat porte sur l’échange de liens et le partage d’articles entre nos deux structures. Il s’inscrit dans la stratégie du Groupe BLE Lorraine de constituer une Union médiatique lorraine dans l’esprit de l’ancienne Ligue hanséatique.

Joyeux Noël !

Commentaires » 0

Le Groupe BLE Lorraine, membre de l’Alliance Lorraine Talents, vous souhaite un joyeux Noël 2013 et un bon Réveillon, ainsi qu’à votre famille et à vos proches.

A très bientôt !

boules de Noël Metz

Boules de Noël aux Marchés de Noël de Metz (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

Reprise de la publication le vendredi 27 décembre.

Le GBL FC en amical contre l’AS Betting

Commentaires » 1

Pour son dernier match de l’année 2013, le Groupe BLE Lorraine FC jouera ce dimanche 22 décembre en amical contre l’AS Betting. Cette rencontre contre l’actuel dauphin du championnat de troisième division départementale constituera une excellente préparation en vue de la prochaine saison de tournois estivaux. Les Noirs et Jaunes devraient une nouvelle fois présenter un visage international.

montage GBL FC ASB

Venez nombreux encourager nos Alérions !  

Coup d’envoi de la partie à 14h30 à Hayange.

Un Pacte Lorrain aussi optimiste que spéculatif

Commentaires » 4

Le premier ministre français et le président du Conseil Régional de Lorraine ont dernièrement parachevé un « Pacte Lorrain » qui les engage à verser respectivement 150 millions d’euros, soit 300 millions d’euros au total, entre 2014 et 2016. Les deux complices espèrent un investissement des entreprises conséquent, afin de porter le montant à 1,3 milliards d’euros. L’objectif est de financer 60 projets à travers trois labels, dont le plus emblématique est la « Vallée européenne des matériaux » qui doit fédérer les laboratoires, les écoles d’ingénieur et les entreprises. Certains pensent également que le Pacte permettra de fixer dans la région les ingénieurs formés en Lorraine, qui représentent 10 % des effectifs français.

Le Groupe BLE Lorraine estime, lui, qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un énième pseudo plan pour « sauver la Lorraine », un simple effet d’annonce, un tour de passe-passe politique. En effet, la France s’engage à financer moins de 10 % du montant total escompté du « Pacte », alors que, parallèlement, elle s’apprête à prendre en charge 35 % d’un plan industriel en Ile-de-France. Pire, les 150 millions d’euros de l’Etat avait déjà été promis dans le cadre du financement du feu Projet ULCOS. La Lorraine n’a donc gagné pas un euro de plus.

En conclusion, ce « Pacte » ne constitue qu’une opération de communication pour préparer le retour de Hollande à Hayange-Florange suite au fiasco et à la fermeture définitive des hauts-fourneaux et sauver ce qui peut l’être encore du bilan plus que médiocre du président socialiste du Conseil Régional de Lorraine.

Laïcité vs Droit Local : afficher la charte, oui, mais à l’envers !

Commentaires » 2

A aucun moment les quinze articles de la charte de la laïcité à l’école du ministre français de l’éducation ne tiennent compte de la situation pour le moins paradoxale qu’ils imposent aux enseignements de Moselle. Un paradoxe que personne, au plus haut niveau de l’Etat français, n’a daigné relever. C’est dire toute la considération qu’ont le pouvoir et les élites parisiennes pour notre territoire.

Certes, la charte ne remet pas en cause l’enseignement religieux obligatoire en vigueur en Moselle. La Cour européenne a d’ailleurs jugé que les cours de religion peuvent être enseignés à condition que la dispense soit de droit. Ce qui est en effet le cas puisque les élèves peuvent y déroger via une dispense. Mais l’affichage de cette charte pose incontestablement un problème dans les établissements publics scolaires du département. Elle peut même s’apparenter à une provocation, tant elle représente une nouvelle atteinte aux spécificités de la Moselle. Elle ouvre la boîte de Pandore au démantèlement du Droit Local mosellan avec toutes les conséquences que cela peut avoir, c’est-à-dire la fin des avantages sociaux, des jours fériés supplémentaires, etc.

C’est la raison pour laquelle le Groupe BLE Lorraine conseille aux directeurs des établissements scolaires publics lorrains de respecter la loi en affichant la charte en question, mais de l’afficher à l’envers et texte face au mur, afin de défendre notre Droit Local.

Plus d’informations sur le Droit Local sont disponibles sur BLE Fondation.

Conférence sur l’adaptation des prestations et du financement du Régime Local d’Assurance Maladie

Commentaires » 0

La loi dite de « sécurisation de l’emploi » qui a transcrit l’accord national interprofessionnel de janvier dernier fait obligation aux employeurs de mettre en place, d’ici début 2016, des régimes complémentaires santé à adhésion obligatoire pour les salariés de leurs entreprises. En juillet dernier, le Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie a publié un rapport visant à rendre obligatoire pour tous une complémentaire santé.

Dans une période économique où l’accès aux soins pour nombre de nos concitoyens est problématique, ces dispositions appellent, pour le moins, une coordination avec le Régime Local d’Assurance Maladie d’Alsace-Moselle. Faute de quoi ce dernier pourrait se trouver réduit à une portion très congrue. Si rien n’est fait en ce domaine, le Régime Local pourrait en effet se trouver rapidement confronté à des difficultés juridiques, pouvant menacer son existence même.

Après avoir rappelé l’histoire du Régime Local, ses spécificités, son organisation, le concept de solidarité qui le sous-tend, Daniel LORTHIOIS, Président du Conseil d’Administration du Régime Local, s’attachera à faire le point sur les questions juridiques, les options de coordination possibles pour adapter le Régime Local d’Assurance Maladie, voire lui confier la responsabilité d’offrir à l’ensemble des Mosellans des prestations correspondant à l’obligation d’une complémentaire-santé. Il exposera de même les modalités envisagées pour y répondre, tant en termes d’adaptation des prestations que de financement.

Bernard ZAHRA, référence mosellane du Droit Local et intervenant auprès du Groupe BLE Lorraine, co-animera cette réunion, qui se tiendra samedi 21 septembre à 15h00 à l’Université de Lorraine, Île du Saulcy, UFR Lettres et Langues, Amphi 2.

Retrouvez d’autres articles sur le Droit Local en Moselle sur BLE Fondation.

Centenaire 1914-1918 : Appel aux passionnés d’histoire, aux archivistes et aux collectionneurs

Commentaires » 0

Dans le cadre des célébrations du Centenaire de la Première Guerre Mondiale à Verdun et en Lorraine qui se dérouleront l’année prochaine, le Groupe BLE Lorraine recherche des documents et des archives sur les forts du Rozelier, de Vaux et de Douaumont, ainsi que sur l’ouvrage militaire de la Laufée, la caserne Marceau, l’hôpital de Verdun et le Monument de Verdun inauguré le 1er novembre 1928 par André Maginot. Nous sommes particulièrement intéressés par des devis, des ordres de service, des pièces et tout autre témoignage qui concernant la construction et les travaux menées sur ces monuments.

N’hésitez pas à nous contacter si vous détenez ou pensez détenir ce type de documents : bloggerslorrainsengages@live.fr.

L’idée est simplement d’en faire une photocopie ou d’en obtenir une version numérisée.

Merci d’avance de votre aide.

Partenariat avec Sport Lorraine

Commentaires » 0

Le Groupe BLE Lorraine, premier média et think thank indépendant de Lorraine, est heureux de vous annoncer la mise en place d’un nouveau partenariat avec le site SportLorraine.com.

Partenariat avec Sport Lorraine dans Actualité logo-sport-lorraine-original

Géré par l’association Team Sport Lorraine, actuellement en cours de création, le site SportLorraine.com est le premier web média intégralement consacré à l’actualité du sport lorrain. Il a été lancé au mois de juillet dernier par une équipe de 14 bénévoles qui suivent les résultats du FC Metz, de l’AS Nancy Lorraine, du SAS Epinal, du Metz Handball, du Grand Nancy ASPTT Handball, du Yutz Handball Féminin, du SLUC Nancy Basket, de l’ICE Epinal, du Moselle Amnéville Hockey Club, ainsi que du monde amateur sportif lorrain.

Ce partenariat permettra notamment l’échange et le partage d’articles entre nos deux structures. Il s’inscrit dans le cadre de la constitution, sous l’égide du Groupe BLE Lorraine, d’une Union médiatique lorraine dans l’esprit de l’ancienne Ligue hanséatique.

Plus d’informations sur : http://www.sportlorraine.com/.

1...45678