Centre de ressources numériques sur la Lorraine

» Catégorie : Actualité


Développement de la Maison Bianchi à Maizières-lès-Metz

Commentaires » 0

Entreprise familiale créée en 1978 à Maizières-lès-Metz, la Maison Bianchi a reçu en mai 2015 le label « Entreprise du patrimoine vivant » qui vise à mettre en avant les filières d’excellence d’artisanat d’art. Sur plus de trois millions de sociétés en France, seules 1 300 environ le possède. Les horlogers joailliers lorrains sont agréés par une trentaine de marques de montres de luxe. Ils sont également créateurs de bijoux, dont une montre à leur nom entièrement conçue dans leurs ateliers depuis 2013 et vendue à partir de 1 500 euros.

Installée dans des nouveaux locaux dix fois plus grands depuis octobre 2013, la manufacture a aménagé un lieu d’exposition qui permet au public de découvrir des dizaines de réalisations, à l’image d’une météorite russe sertie en bijou ou encore d’une horloge monumentale de 1870, dont on peut admirer la mécanique. Les 800 mètres carrés d’ateliers comprennent quant à eux un espace de restauration pour l’horlogerie et un autre dédié à la joaillerie. Un atelier mécanique est en cours de création. La Maison Bianchi a d’ailleurs investi dans une quarantaine de machines-outils, provenant pour la plupart  d’Allemagne et de Suisse. Ces dernières vont être restaurées et adaptées à l’horlogerie.

La Maison Bianchi compte parmi ses clients des particuliers installés en Lorraine et à l’étranger, dont notamment à Londres, Bruxelles et Stockholm, ainsi que des collectivités publiques attirées par le savoir-faire de la manufacture. La commune de Retonfey, en Moselle, devrait par exemple prochainement pouvoir exposer au public son horloge monumentale restaurée. La pièce, assez rare, est équipée d’un angélus mécanique.

logo Maison Bianchi

Restructuration territoriale : suppression de postes dans les finances publiques en Moselle

Commentaires » 1

Suite à la création de l’ACAL, la Trésorerie régionale de Lorraine, la politique immobilière de l’Etat français et la Mission économique et financière, toutes trois basées à Metz, sont délocalisées à Strasbourg. La direction des finances publiques de Metz est ainsi rétrogradée. Elle n’est désormais plus que départementale.

En Moselle, 59 postes, sur un peu plus de 1 300 fonctionnaires, ont été supprimés le 1er janvier 2016. Le département est le plus touché après Paris. Conséquences directes de ces suppressions de postes, plusieurs services ont d’ores et déjà fermé leurs portes, à l’image de la Trésorerie de Rémilly, du cadastre de Hayange ou encore du Pôle de contrôle et d’expertise de Saint-Avold. Au total, six sites ont été rayés de la carte sur les 45 que comptait la Moselle.

Ces fermetures risquent d’entraîner une dégradation des conditions de travail pour le personnel et une baisse de la qualité des prestations fournies aux usagers avec notamment des délais d’attente plus longs.

De nouvelles suppressions de postes sont encore à prévoir au cours de l’année 2016.

Le Carré lorrain, nouvelle spécialité de Darnieulles

Commentaires » 0

L’Atelier du biscuit d’Isabelle Tournier, situé à Darnieulles, dans les Vosges, continue d’innover. Fin 2015, il a créé une nouvelle pâtisserie. Baptisée Carré lorrain, celle-ci s’est vue décernée le label Vosges Terroir. Il s’agit en réalité d’un florentin revisité, un caramel mou mélangé à de la confiture à la mirabelle maison, des mirabelles séchées, des amandes effilées, du beurre de baratte et de la crème crue. L’ensemble est coulé sur une pâte sucrée à la vanille, avant d’être découpé en carré et d’être emballé individuellement.

Carré lorrain

Le Carré lorrain, nouvelle spécialité sucrée de Lorraine (Crédits photo : L’Atelier du biscuit)

Fabrique artisanale de biscuits lorrains sucrés et salés, L’Atelier du biscuit s’approvisionne chez des producteurs locaux de qualité.

Fête Nationale de la Lorraine : tous à vos drapeaux !

Commentaires » 1

Aujourd’hui, nous sommes le 5 janvier 2016. C’est la 539ème Fête Nationale de la Lorraine. Elle commémore la victoire des Lorrains sur les troupes de Charles le Téméraire lors de la Bataille de Nancy en 1477. Afin de célébrer cet évènement, le Groupe BLE Lorraine invite les Lorraines et les Lorrains à mettre le drapeau lorrain à leurs balcons et fenêtres.

Bonne fête à toutes et à tous !

drapeau lorrain.svg

Plus de 1,2 millions de visiteurs pour le Groupe BLE Lorraine en 2015 !

Commentaires » 0

En 2015, vous avez été 1 234 244 à parcourir les sites du Groupe BLE Lorraine, soit une augmentation de 23 % par rapport à 2014.

Merci à toutes et à tous de votre confiance et de votre soutien !

Logo BLE Lorraine merciLogo BLE Lorraine merci

Météorologie : une année 2015 douce et sèche

Commentaires » 1

Avec des maximales au-delà des 16,5°C enregistrées en Lorraine, décembre 2015 est le mois le plus chaud du genre depuis 1900. L’écart par rapport à la normale est supérieur à 4 degrés Celsius, loin devant les années 1934, 1974 et 2000. Il faut dire que le début de cet hiver est particulièrement doux et sec. Seuls six jours de gel avec des températures minimales en dessous de zéro ont été enregistrés en décembre 2015 en Lorraine, contre 14 jours généralement en moyenne.

En 2015, la moyenne annuelle des températures se situe à 1,3°C au-dessus de la normale, faisant de l’année dernière la seconde plus chaude jamais enregistrées en Lorraine depuis 115 ans, juste derrière 2014. 2015 a également été marquée par le manque d’eau, caractérisé notamment par l’épisode de sécheresse de l’été et de l’automne. La Lorraine accuse des déficits pluviométriques de l’ordre de 30 % en moyenne. Ceux-ci ont même atteints 100 % dans les Vosges en juillet dernier. 2015 est ainsi la 5ème année la plus sèche jamais recensée en Lorraine.

Le premier Burger King de Lorraine a ouvert à Semécourt

Commentaires » 2

Annoncé depuis des mois, le premier restaurant Burger King de Lorraine a dernièrement ouvert à Semécourt, en Moselle, près du centre commercial Auchan.

D’une superficie de 442 mètres carrés, l’établissement dispose d’une piste de drive et de 175 places assises, dont 60 en terrasse extérieure. Afin d’optimiser la prise de commande et de fluidifier les files d’attente, six bornes interactives ont été installées. Cent personnes, dont une majorité travaillant à temps partiel, ont été recrutées.

A Semécourt, la chaîne de restauration rapide a dévoilé son nouveau concept de restaurant, à l’image de son flagship store de La Défense à Paris. D’autres Burger King devraient prochainement ouvrir dans l’agglomération messine, notamment à Metzanine début 2016 et dans le futur centre commercial Muse.

logo Burger King

Bonne et heureuse année 2016 !

Commentaires » 0

Le Groupe BLE Lorraine souhaite une très bonne année 2016 à tous ses membres, ses intervenants, ses partenaires et ses lecteurs, ainsi qu’à leurs proches. Que celle-ci vous apporte 2 fois plus de joies, 0 souci, 1 santé de fer et 6 tonnes de bonheur.

A bientôt sur nos sites !

bonhomme neige

Implantation de Huayisheng Mould à Faulquemont

Commentaires » 0

Huayisheng Mould France Technical Center est un sous-traitant chinois spécialisé dans la production de moules pour les constructeurs automobiles. L’entreprise a dernièrement décidé de s’implanter à Faulquemont après avoir visité plusieurs sites en France et en Europe. La présence du golf et du restaurant gastronomique le surplombant ont convaincu l’investisseur.    

La société s’installera dans un bâtiment relais réalisé en onze mois par le District Urbain de Faulquemont (DUF) après un investissement de plus de deux millions d’euros. Huayisheng Mould y finalisera les moules bruts produits en Chine destinés à fabriquer des planches de bord, des consoles et des panneaux de portes par injection plastique. Le site disposera également d’un centre de maintenance pour les pièces d’usure des moules.

L’industriel chinois a d’ores et déjà annoncé investir quatre millions d’euros en matériels de production. Une vingtaine de personnes en CDI devrait prochainement être recrutée. Celles-ci suivront un parcours de formation spécialement conçu par l’entreprise qui entend à terme se développer en Europe.

A noter enfin que d’autres projets sont en cours de finalisation sur la zone industrielle de Faulquemont, à l’image de l’extension de Tonelli France qui est spécialisé dans le cartonnage destiné à l’industrie automobile. Actuellement composé de huit employés, l’effectif de la société devrait quadrupler d’ici l’été 2016 grâce à un contrat passé avec un géant du meuble en kit. Le DUF est un très bel exemple de la reconversion de l’après-mine. Environ 5 200 personnes travaillent sur les six zones du District où vivent plus de 25 000 habitants.

logo Huayisheng Mould

Chaudières à pile à combustible : une maison pilote à Marange-Silvange

Commentaires » 0

Une chaudière à pile à combustible est présentée dans une maison pilote à énergie positive située à Marange-Silvange. Une première en France dans le domaine de la construction neuve individuelle signée Viessmann en partenariat avec Maisons d’en France.

La haute technologie de l’installation permet d’extraire les molécules d’hydrogène, afin d’alimenter le cœur d’une pile à combustible. La réaction électrochimique qui en résulte peut produire en continu pendant vingt heures le chauffage et l’électricité d’une famille de quatre personnes. La chaudière à pile à combustible réduit par ailleurs de 30 % les émissions de CO2, le tout pour une facture de moins de 300 euros par an pour un pavillon de 140 mètres carrés. En attendant une démocratisation de l’appareil, il faut tout de même débourser près de 20 000 euros pour un tel équipement.

Viessmann fabrique déjà des chaudières à pile à combustible pour le marché allemand dans son usine implantée à Faulquemont. Il faut dire que l’électricité est deux fois plus chère dans ce pays qu’en France. La  ville de Forbach est également pionnière en la matière puisqu’une crèche, un logement de concierge et deux autres appartements en cours de rénovation sont dotés d’une pile à combustible.

D’ici quelques années, chacun d’entre nous devrait être son propre producteur d’électricité. Cette autonomie permettrait de suppléer ERDF qui a de plus en plus de difficultés à gérer les pics de consommation. Le surplus produit pourrait ainsi être injecté dans le réseau. A l’avenir, le stockage d’énergie devrait par ailleurs occuper une place importante une fois que des avancées technologiques dans le domaine des batteries auront été réalisées. Viessmann y travaille justement en collaboration avec Panasonic.

Rénovation urbaine à la Cité du Wiesberg de Forbach

Commentaires » 0

Le Sud de la Cité du Wiesberg, à Forbach, s’apprête à être métamorphosé. La Société Nationale Immobilière (SNI) Sainte-Barbe s’est en effet dernièrement engagée dans un programme de réhabilitation de 198 logements qui représente un investissement de 6,7 millions d’euros. Celui-ci porte sur 33 immeubles de six logements chacun.

Un montant de 33 700 euros sera attribué à chaque logement, afin notamment de renforcer l’isolation thermique. Le système de chauffage collectif sera par exemple remplacé par des chaudières à gaz individuelles. Les loggias extérieures, également appelées séchoirs, seront fermées. Des celliers pourront y être créés. La rénovation concerne aussi une remise aux normes électriques et la réfection des colonnes de gaz. Des balcons suspendus seront par ailleurs créés. Les portes de garages seront de même remplacées, les halls d’entrée seront repeints et l’installation de réception télévisuelle sera refaite.

A noter que l’architecture Emile Aillaud qui caractérise la Cité du Wiesberg, classée patrimoine du XXème siècle, sera préservée. Les façades des immeubles arboreront prochainement du rouge brique, du gris, du bleu foncé et un peu de violet.

Le bailleur social espère clôturer cette première tranche pour octobre 2016. Une seconde campagne de travaux similaires est en effet envisagée pour 198 autres logements du Wiesberg après 2016.

Inauguration de la première épicerie Vosges Terroir à Epinal

Commentaires » 0

La toute première épicerie Vosges Terroir a dernièrement été inaugurée à Epinal. Située près de la gare, 2 Avenue Dutac, elle est implantée au sein de la boutique Papilles Insolites, elle-même labellisée par la Chambre d’agriculture des Vosges. 80 produits mettent à l’honneur la gastronomie, le patrimoine culinaire et le savoir-faire des Vosges. Des fromages de montagne, des miels de sapin ou encore des viandes fumées sont à déguster. Les références présentées ont une couleur et une saveur typique de la contrée, voire même une connotation innovante à l’image du travail délicat du safranier ou du trufficulteur.

logo Vosges Terroir

12345...243