Centre de ressources numériques sur la Lorraine

» Catégorie : Actualité


L’INSEE contre-attaque !

Commentaires » 1

L’empire INSEE durcit le mouvement aussi bien à Paris que dans la galaxie des régions. Partout, ses agents sont en ordre de marche et se préparent pour la bataille. Mais la guerre ne fait que commencer…

En effet, près de 1000 agents statisticiens ont manifesté hier à Paris pour protester contre la délocalisation programmée de leurs services à Metz, cette mesure visant à compenser les conséquences de la restructuration des armées. Même si un progrès notable pouvait se laisser entrevoir dans le discours des dits agents, puisque ne plaçant plus systématiquement leur future destination au centre de leur revendication et de toute leur colère, certaines affiches arboraient toujours, non sans ironie, des allusions à Metz de bonne facture comme « La Metz n’est pas dite ». Non, en effet, et afin de corroborer cette théorie, une pétition a été lancée le 2 octobre dernier. A ce jour, elle a déjà recueilli plus de 13 000 signatures ! Si bien que pour peser de tout leur poids, les 5600 fonctionnaires de l’INSEE et les 2600 « agents extérieurs » ont été appelés à stopper le travail. Pire, on observe également un fort taux de participation dans les régions. Ainsi, 80% des 300 agents lillois ont d’ores et déjà déposé un préavis. Un suivi similaire s’est organisé à Besançon. La machine de guerre INSEE s’est donc véritablement mise en marche. Mais certaines contradictions dans ses arguments peuvent encore l’arrêter, tout du moins la freiner.

 

» Lire la suite

Le nouvel espoir écolo

Commentaires » 1

Les énergies renouvelables ont véritablement le vent en poupe en Lorraine. Ces dernières constituent autant un pari sur l’avenir qu’un moyen de diffuser enfin une nouvelle image, celle d’une Lorraine tournée vers le développement durable et les nouvelles technologies. Après la mise en service de plusieurs importants champs d’éoliennes en Meuse et sur le Plateau lorrain et l’utilisation de la géothermie dans les Vosges et récemment à Fameck pour le chauffage d’un parc de 84 appartements, voici deux nouveaux exemples qui viennent conforter le virage de la Lorraine dans les énergies renouvelables, à savoir la construction d’une centrale photovoltaïque à Nancy et d’un éco-quartier sur les coteaux de  la Seille à Metz.

 

» Lire la suite

Gare au vélo Stan !

Commentaires » 2

Décidément les réalisations parisiennes ont le vent en poupe en Lorraine. Déjà avant l’importation de la fameuse Nuit Blanche à Metz début octobre, Nancy avait inauguré et mis sur place fin septembre son Vélib’, le VélOstan, sous les yeux ébahis de la statue du bon vieux Stanislas, dont l’allusion a bien évidemment été à nouveau exploitée, à l’image de l’ensemble du réseau de transport de la cité ducale. Que voulez-vous, nous n’allons tout de même pas condamner ces heureuses initiatives, ou plutôt « reprises ». Mais quelques précisions sont néanmoins toujours les bienvenues. 

Lancé par la Communauté Urbaine du Grand Nancy (CUGN) et géré par le groupe de communication JC Decaux, numéro un mondial du vélo en libre-service, VélOstan compte déjà 25 stations de location accessibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, pour un total de 250 vélos et 560 points d’accroche. Le développement prévoit à terme 105 stations et 1050 vélos. La  seconde phase d’extension est programmée pour le printemps 2009, sous forme concentrique autour des zones déjà desservies. Les premières stations ont donc été installées à proximité de la gare, de la place Stanislas et des stations de bus et de tramway. Ceci afin d’encourager les Nancéens à utiliser avec souplesse les moyens de transports alternatifs à la voiture. Et à première vue, le message semble bien avoir été entendu, puisque ce sont plus de 600 abonnements courte et longue durée qui ont été souscrits et plus de 1500 locations les cinq premiers jours d’exploitation. A noter enfin que l’agglomération possède également cinq boutiques de location longue durée, à savoir Gare de Nancy, Nancy-Thermal, Nancy-Stanislas, Facultés des Sciences et Mairie de Pulnoy. Nancy figure donc désormais sur la longue liste des villes équipées du système JC Decaux, sur laquelle se trouve également et entre autre Vienne, Séville, Lyon et Marseille, mais absolument pas … Metz. En effet, la ville de Metz réfléchit quant à elle à la mise en place d’un système beaucoup plus « novateur », à savoir un vélo en libre-service à … moteur !  Et ceci, comprenons le bien, dans le but ultime d’aider à gravir les quelques côtes ponctuant ici et là la cité. C’est sûr que pour le citadin désirant s’attaquer une fois l’an aux pentes escarpées du Saint-Quentin, ce léger coup de pouce peut être utile, mais quant est il pour le quotidien et le centre-ville ? Quoiqu’il en soit gare aux piétons pour les cyclistes !   

Faut-il s’inquiéter des coûts du Centre Pompidou Metz ?

Commentaires » 0

Projet phare du nouveau quartier de l’Amphithéâtre, le Centre Pompidou Metz inquiète, par ses dérives budgétaires et ses complexités architecturales, de plus en plus de contribuables de l’agglomération. 

 

Il aurait dû être inauguré au moment de l’arrivée du TGV-Est à Metz, selon les doux rêves de l’ancien maire de la ville Jean-Marie Rausch. Aujourd’hui, il est toujours en construction, bien que depuis quelques semaines le chantier avance vite. Ce retard interpelle à plus d’un titre et se présente à nos yeux comme un premier hic. L’explication a pourtant le mérite d’être claire : la base du futur centre d’art contemporain repose sur 405 pieux de 11 mètres coulés dans le calcaire de l’ancien lit de la Seille. Au dessus, trois immenses galeries de 80 mètres de long, 14,5 mètres de large pour 6 de haut sont fixées sur un minimum d’appuis. Le but étant de maximiser le dégagement pour le visiteur. La longueur du chantier provient de la nécessité d’avoir terminé une galerie pour en raccorder une autre. 

 

» Lire la suite

La Lorraine à l’heure européenne

Commentaires » 0

Petit tour d’horizon des principales formations lorraines engagées dans une compétition européenne. 

Si Metz et Nancy sont les seules villes lorraines à présenter et capable de le faire des équipes sur la scène européenne, il n’en demeure pas moins que leurs dignes représentants peuvent y nourrir de légitimes ambitions, à consommer sans modération et ce malgré la prudence affichée, devenue maintenant légendaire, des différentes formations de la région. Au total, deux équipes nancéennes, respectivement l’AS Nancy Lorraine pour le football et le SLUC (Stade Lorrain Universitaire Club) pour le basket et une formation messine, le Metz Handball, récemment et brillamment sortie d’une phase de qualification particulièrement éprouvante à Trondheim en Norvège, goûteront à l’ivresse d’une joute continentale. 

» Lire la suite

Pas un copeck pour la Lorraine ?

Commentaires » 0

Il y a quelques semaines le gouvernement français et le Président de la République Nicolas Sarkozy avaient promis plusieurs mesures de compensations pour Metz, la Moselle et la Lorraine devant l’ampleur des conséquences de la restructuration des armées. Parmi ces mesures, on trouvait ainsi: le transfert à Metz de 1500 emplois publics, dont 1000 statisticiens, le rapatriement de régiments basés en Allemagne à négocier avec la Chancelière Angela Merkel, une aide de 10 millions d’euros pour les communes touchées par cette réforme, une enveloppe de 320 millions d’euros pour la reconversion à répartir selon les projets, le tout pour un montant total estimé à un milliard d’euros. Cette longue énumération est toutefois encore largement insuffisante, tant l’impact économique, démographique et psychologique est important. Certains diront que ce serait toujours cela de pris. A condition qu’il y ait encore quelque chose à prendre. En effet, reste à voir si ces belles promesses seront réellement tenues et si toutes ces compensations se concrétiseront sur le terrain. Car, maintenant on le sait bien, surtout du côté de Gandrange, les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent. 

» Lire la suite

L’enfouissement de déchets radioactifs en Lorraine vu par les BLE

Commentaires » 1

L'enfouissement des déchets

 Cliquez sur ci-dessus pour agrandir et visualiser l’image, merci. 

Déchets nucléaires : la Lorraine en première ligne

Commentaires » 1

Il y a encore quelques semaines, M. Namy, président du Conseil général de la Meuse, menaçait de mettre un terme au projet de l’ANDRA (Agence nationale des déchets radioactifs) à Bure. Le laboratoire d’enfouissement des déchets nucléaires servait en quelque sorte de monnaie d’échange par rapport aux restructurations militaires qui planaient sur la ville de Commercy. Aujourd’hui ce délicieux ultimatum paraît bien loin tout comme les militaires de Commercy qui vont s’apprêter à quitter la ville. La faute aux énormes pressions et aux offres sonnantes et trébuchantes de l’ANDRA. 

» Lire la suite

Son et lumière : encore du nouveau en Lorraine !

Commentaires » 1

La Lorraine est en passe de devenir une véritable terre d’accueil et de création de ce genre de spectacle toujours plus grandioses et merveilleux. En effet, un nouveau son et lumière est venu s’ajouter sur la liste lorraine déjà bien garnie, celui du Pays du Saulnois à Dieuze, intitulé « Le Sel de la vie ». Après celui de Verdun, « Des Flammes à la Lumière », second du genre en France en termes d’affluence et du nombre de figurants, et celui de Petite-Rosselle dans le bassin houiller, « Les enfants du charbon », ce nouveau spectacle vient donc compléter l’offre. Malgré une faible communication et une campagne de promotion peu intense autour du lancement de et évènement, 70 comédiens ont dévoilé fin septembre la fabuleuse aventure de l’exploitation de l’or blanc du Saulnois, de l’Age du fer au siècle dernier. Souhaitons que la manifestation soit renouvelée l’année prochaine dans cette contrée qui n’a toujours pas fini de livrer tous ses secrets et trésors comme en témoignent les récentes fouilles archéologiques du côté de Marsal.

Bienvenue en Sibérie !

Commentaires » 2

Je peux très bien concevoir les réticences qu’ont certains agents de l’INSEE ou de l’INRAP à vouloir s’installer à Metz dans le cadre des compensations promises à la capitale lorraine au sujet de la réforme des armées, pour des raisons ou des contraintes familiales par exemple. En effet, il est vrai qu’une telle décision même si elle est bien évidemment louable pour notre ville du fait de cette nouvelle saignée infligée, n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les intéressés. Dès lors, pour des familles qui doivent envisager du jour au lendemain un éventuel départ pour Metz, une telle annonce peut-être un véritable électrochoc, surtout si elles venaient par exemple d’acquérir une maison ou envisager un avenir différent.

» Lire la suite

Mobilisation contre la réforme des armées

Commentaires » 0

Fier de mes racines lorraines et mosellanes, j’ai fait le déplacement samedi à Metz depuis la région parisienne afin de répondre présent à l’appel de mobilisation générale et de manifestation lancée par le premier magistrat M. Dominique Gros pour défendre les intérêts de Metz, ma ville de naissance et de cœur, et pour protester contre les conséquences honteuses et iniques de la réformes des armées dans l’agglomération messine. Je suis retourné le lendemain à Paris, pour raison professionnelle, complètement outré, indigné et révolté par le nombre excessivement faible de manifestants venu soutenir leur ville en ces heures particulièrement sombres et difficiles. Malgré les craintes que je pouvais légitimement nourrir, je n’imaginais pas un seul instant que le peuple messin pouvait être à ce point timoré. Ce manque d’intérêt et de considération pour la capitale lorraine est véritablement inacceptable et fait injure au glorieux passé de la ville.

» Lire la suite

Réforme des armées

Commentaires » 0

On ne peut être qu’indigné et révolté des conséquences de la réforme des armées, cette nouvelle saignée pour la Lorraine. Un nouvel ouragan après ceux de la fin de la sidérurgie, du charbon et des difficultés du textile et de la chimie s’est abattu sur une Lorraine qui tente de survivre tant bien que mal. Il faudra faire comme le Phoenix, renaître une nouvelle fois de ses cendres. Mais l’heure est déjà au bilan : il plane comme un goût amer que la plupart de nos élus soient tombés dans la fatalité, comme si la bataille était perdue, ou gagnée, d’avance, soit par désespoir, en essayant d’offrir un dernier baroud d’honneur, soit par excès de confiance. Certes, le coup devait être rude, imprévisible parfois, mais il pouvait être paré. Le Saulnois a su se révolté, faire face à l’adversité, tout comme les Alsaciens qui obtinrent de belles compensations, parfois mêmes supérieures aux pertes subies ! Les Meusiens commencent à préparer leur riposte. Mais de manière générale, le soldat lorrain et plus particulièrement mosellan est fidèle et discipliné. Il est resté digne, n’a pas gesticulé comme une marionnette. Il a pourtant plié. Aurait-on oublié notre prestigieux passé ? Arrêtons de subir et d’accepter les coups du sort tête basse. La Lorraine n’a que trop souffert, mais quand elle se réveillera, la France tremblera. 

1...239240241242243