Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Walygator entre dans le giron du géant espagnol Aspro-Parks

Jacqueline Lejeune, directrice générale de Walygator (Olipark) a dernièrement cédé les parts qu’elle détenait dans le capital du parc d’attractions de Maizières-lès-Metz à Continental Leisure Project (CLP), filiale luxembourgeoise de l’espagnol Aspro-Parks, géant madrilène du secteur qui possède 60 parcs et centres de loisirs dans huit pays européens.

Aujourd’hui âgée de 70 ans, Jacqueline Lejeune avait repris Walygator en 2013 suite aux déboires des frères Claude et Didier Le Douarin. Après avoir investi près de 3,5 millions d’euros, elle avait réussi à rendre à nouveau le parc bénéficiaire dès la seconde année. En 2015, le parc a accueilli plus de 420 000 visiteurs.

A noter enfin que le nouveau propriétaire serait prêt à injecter entre un et deux millions d’euros dans la structure avec la programmation de nouveaux spectacles et la réparation de l’Anaconda estimé à près de 700 000 euros.

Walygator Parc logo

18 janvier, 2016 à 23:08


Un commentaire pour “Walygator entre dans le giron du géant espagnol Aspro-Parks”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Un peu plus de 400 000 euros ont été investis par le groupe espagnol Aspro pour rénover et rouvrir l’Anaconda de Walygator. Le nouveau propriétaire du parc d’attractions de Maizières-lès-Metz a également injecté 50 000 euros pour rouvrir le Ciné Magic, qui avait été fermé ses portes en 2014. Le bâtiment accueille désormais le magicien professionnel Tim Silver. Près d’un million d’euros ont par ailleurs été consentis dans la Terror House, actuellement en travaux, et 1,5 millions d’euros pour rendre plus propre et plus fleuri le reste des 45 hectares du parc. Enfin, 400 000 euros sont consacrés à la réfection du parking, désormais payant. Le chantier devrait s’étaler sur deux ans. Des barrières, des caméras de surveillance et des rondes de maîtres-chiens seront mises en place. Le parking disposera toujours de dépose-minute gratuits pour les bus, les particuliers et les taxis.


Laisser un commentaire