Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Diddenuewen : Akers France placé en redressement judiciaire

A la demande de l’entreprise, la Chambre commerciale du Tribunal de Diddenuewen (Thionville) a dernièrement accepté de placer en redressement judiciaire la société Akers France, qui fabrique des cylindres pour laminoirs, malgré l’importance de ses déficits financiers accumulés ces dernières années. Un administrateur provisoire a été nommé et une période d’observation de quatre mois a été ordonnée.

Le groupe Akers a par ailleurs annoncé que son actionnaire majoritaire avait conclu un accord de cession de ses activités avec l’opérateur américain Ampco-Pittsburgh Corporation. D’un montant de 80 millions d’euros, celui-ci concerne l’ensemble des sites de production d’Akers, à l’exception des usines de Diddenuewen, de Berlaimont (Nord) et de Liège en Belgique. Les installations lorraines avaient pourtant fait l’objet de sept millions d’euros d’investissement en 2011. La cession devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2016. Plus que jamais isolé, Akers France doit trouver dans le même temps un repreneur pour se renflouer.

170, 100 et 30 emplois sont respectivement menacés à Diddenuewen, dans le Nord et à Liège.

5 décembre, 2015 à 17:26


Laisser un commentaire