Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Cryothérapie à Amnéville-lès-Thermes

Le centre thermal Thermapolis d’Amnéville-lès-Thermes a dernièrement investi dans une cabine de cryothérapie. Il est désormais possible de passer trois minutes dans un environnement aspergé d’azote liquide réfrigéré à -150°C en Lorraine. Un effet saisissant.

Le procédé permet de perdre 600 calories rapidement lors d’une cure d’amaigrissement. Le froid raffermit la peau. L’organisme brûle de l’énergie pour le combattre. La cryothérapie est également préconisée comme traitement médical à des patients atteints de maladies inflammatoires, comme la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, le psoriasis ou encore l’arthrose.

Thermapolis entend aussi attirer des sportifs, dans la mesure où la récupération par le froid est bien connue. Le froid stimule en effet le métabolisme et prévient des blessures. Pendant la séance, le sang est amené en priorité aux muscles qui sont donc régénérés.

A noter enfin qu’une séance de cryothérapie de trois minutes est facturée cinquante euros.

12 novembre, 2015 à 12:33


Un commentaire pour “Cryothérapie à Amnéville-lès-Thermes”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    La Villa Pompéi d’Amnéville-les-Thermes a investi 6 000 euros pour se doter d’une cabine de luminothérapie unique en Lorraine. Allongés sur une table de massage à près d’un mètre du plafonnier, les visiteurs et les curistes peuvent en profiter depuis novembre 2018 à raison de vingt minutes par séance. Le tout sur fond de musique relaxante propre au bien-être. La lampe est réglée au minimum sur 2 500 lux. Cela dit, il est recommandé d’utiliser l’équipement à 10 000 lux à trente centimètres du visage. Si une telle intensité peut aussi bien surprendre qu’éblouir, les usagers affirment qu’ils s’y habituent. La luminothérapie n’est pas une lampe à bronzer. Elle peut en effet répondre à une carence en vitamine D, des problèmes cutanés, un coup de blues saisonnier ou encore un manque de tonus. Pour les responsables de la Villa Pompéi, elle s’offre en soin complémentaire de l’eau thermale sous la supervision de médecins. A noter enfin que des cabines de luminothérapie pourraient également être installées prochainement à Thermapolis et à la Cure Thermale Saint-Eloy.


Laisser un commentaire