Centre de ressources numériques sur la Lorraine
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Expansion de Gaïatrend à Rohrbach-lès-Bitche et à Henriville

Expansion de Gaïatrend à Rohrbach-lès-Bitche et à Henriville

Gaïatrend, qui produit 250 000 flacons de liquides pour cigarettes électroniques par jour, s’est dernièrement étendu sur 3 000 mètres carrés supplémentaires à Rohrbach-lès-Bitche, après avoir fait l’acquisition d’un ancien magasin de meubles.

L’entreprise, qui disposait déjà de près de 4 000 mètres carrés dans la commune, y installera prochainement un laboratoire et des lignes de production d’où sortiront d’ici la fin du mois d’octobre huit millions d’unités par an. Ces équipements représentent respectivement un investissement de 780 000 euros et de 3,1 millions d’euros. Une nouvelle machine de 500 000 euros destinée aux grands volumes a également été acquise, afin d’automatiser davantage la production. 

Le site de Rohrbach-lès-Bitche emploie actuellement 130 personnes, dont 90 en production sur deux postes, ce qui fait de la société le second employeur privé du Bitcherland.

Le développement de Gaïatrend se poursuit aussi du côté de Henriville, près de Freyming-Merlebach, où l’entreprise a racheté les locaux du fabricant de pièces métalliques pour l’automobile Voit, qui avait fermé ses portes 2013. Une usine de production de cigarettes électroniques et une zone de stockage devraient être aménagées dans les 10 000 mètres carrés de hangars qui s’étendent sur ce site de 4,5 hectares à la sortie de l’autoroute A4. L’opération, qui représente un investissement de 4,2 millions d’euros, devrait créer une cinquantaine d’emplois.

Rappelons enfin que Gaïatrend a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 45 millions d’euros en 2014.

logo Gaïatrend

14 octobre, 2015 à 22:16


Un commentaire pour “Expansion de Gaïatrend à Rohrbach-lès-Bitche et à Henriville”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Leader français de la fabrication de liquide pour cigarettes électroniques, Gaïatrend a dernièrement créé un centre de recherche et d’innovation sur la vape composé d’une équipe de vingt scientifiques multidisciplinaires. Ces derniers ont pour mission d’analyser et de valider la conformité des produits de vape existants, de s’engager dans de la recherche appliquée et de démontrer par une expertise scientifique les applications potentielles du procédé de vaporisation dans le domaine de la santé. Il faut dire que la connaissance, la transparence et la qualité des produits de la vape sont régulièrement mis en avant dans la lutte contre le tabagisme. Mais l’ensemble de la communauté médicale ne s’accorde pas sur l’effet sur la santé de ces produits qui peuvent contenir de la nicotine. La création de ce centre de recherche constitue donc une réponse à l’absence d’études scientifiques crédibles sur les conséquences sanitaires de la vape. Rappelons que Gaïatrend emploie 150 personnes à Rohrbach-lès-Bitche dans le Bitcherland.


Laisser un commentaire