Accueil Actualité Nancy : d’une communauté urbaine à une métropole ?

Nancy : d’une communauté urbaine à une métropole ?

1 min lues
2
0
64

La Communauté Urbaine du Grand Nancy (CUGN) devrait obtenir le statut de métropole courant 2016. 14 agglomérations, dont notamment Paris, Lyon, Aix-Marseille, Lille, Montpellier ou encore Strasbourg sont aujourd’hui considérées comme des métropoles.

La CUGN regroupe actuellement vingt communes et compte plus de 260 000 habitants. Pour devenir une métropole, toute agglomération doit posséder au minimum 400 000 habitants situés dans une aire urbaine de plus de 650 000 habitants. Jusqu’à présent, seul Brest, avec à peine 206 000 habitants, a fait exception à cette règle. La future métropole nancéienne pourrait s’étendre jusqu’à Toul, Pont-à-Mousson et Lunéville.

A noter que les métropoles ont la compétence du logement, des transports, de la culture, des équipements sportifs, du tourisme, de la gestion de l’eau et des déchets, ou encore des services d’incendie et de secours. Elles sont également amenées à récupérer certaines compétences propres au département sur le territoire qu’elles englobent, en particulier l’aide sociale, la gestion de certaines routes et les collèges.

logo CUGN Grand Nancy

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

2 Commentaires

  1. arf

    1 octobre, 2015 à 0:21

    …voila qui fera bien plaisir aux élus dispendieux de Moselle Madon dont la com’com’ est exsangue de dépenses insensées.
    Le Maire de Chaligny n’y verrait que des avantages, moins de boulot, une dette diluée et surtout un poste de VP mieux payé. Ça promet !

  2. seb

    10 octobre, 2015 à 20:28

    Montpellier également a eu une dérogation (au niveau du seuil démographique de son aire urbaine a 570 000 hab).

    Mais sachez qu’en réalité, il y a 2 modes d’accession au statut de métropole: soit atteindre un seuil purement démographique (400.000/ A.U de 650.000) auquel cas le nouveau statut est accordé automatiquement (avis perso : quand on sait a quel point certaine CA ont gonfflé leur chiffre comme celle de Rouen je trouve que le critère « démographique » est parfois limite), soit avoir une moindre population mais que l’EPCI exerce un certain nombre de compétences au sein d’une zone d’emploi d’au moins 400.000 hab, ce qui est le cas de la CUGN.

    Strasbroug ne pouvait pas être la seule métropole du grand Est, Nancy étant la 2nd agglo et zone d’emploi, étant une CU très bien intégrée et influençant tout le territoire du sud54 (et au delà) je trouve que ce statut de métropole est plutôt logique.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

C’était pourtant un exemple de sécurité…

A l’instar de la plupart des autres carreaux du secteur, la mine de Piennes ne portait pas…