Accueil Actualité Sarreguemines : Arrivées des premières entreprises sur l’Europôle 2

Sarreguemines : Arrivées des premières entreprises sur l’Europôle 2

4 min lues
1
0
58

Quatre premières entreprises devraient prochainement s’implanter sur l’Europôle 2. La Communauté d’Agglomération de Sarreguemines Confluences (CASC) y fait actuellement construire un bâtiment relais qui surplombera l’autoroute A4. Représentant un investissement de deux millions d’euros, celui-ci abritera à partir de septembre Rucon, société spécialisée dans l’assemblage de ventilateurs industriels spéciaux et sur mesure. L’entreprise, qui occupe aujourd’hui plusieurs ateliers, pourra ainsi regrouper ses activités. Rucon vend un millier d’équipements par an et a réalisé un chiffre d’affaire de six millions d’euros en 2014. La société prévoit d’investir plus de 400 000 euros dans de nouvelles machines. Elle reversera un loyer à la CASC pour occuper le bâtiment relais.

Petit Forestier, groupe qui conçoit toutes sortes de camions frigorifiques, s’implantera quant à lui sur une parcelle d’un hectare pour y élever un bâtiment de près de 1 000 mètres carrés, juste après le pont qui enjambe l’autoroute. L’entreprise, qui souhaitait s’installer sur une zone entre Metz et Strasbourg, a retenu l’Europôle 2 en raison de sa situation géographique exceptionnelle. Une vingtaine de personnes devraient être employées sur le site.

De son côté, la société Maintenance Industrielle de l’Est (MIE), spécialisée dans la réparation d’équipements électriques, a dernièrement acquis 11 300 mètres carrés de terrain. L’entreprise y fera bâtir un hall de 1 000 mètres carrés, ainsi que 200 mètres carrés de bureaux. Créée en 2008, MIE fait actuellement partie de la pépinière d’entreprises et a réalisé un chiffre d’affaires de 571 000 euros l’an dernier. La société travaille pour de grands groupes internationaux comme SEW Eurodrive et Siemens. Elle devrait investir parallèlement à son déménagement près de 100 000 euros dans de nouveaux équipements et créé cinq emplois dans les trois prochaines années. Ces derniers devraient ainsi s’ajouter aux six personnes actuellement employées.

Enfin, la société de transports Sostmeier, basée sur l’ancien site Bauknecht de Valmont, près de Saint-Avold, s’apprête à construire en face de Rucon une plateforme logistique et de stockage d’une capacité de 100 000 mètres cubes sur un terrain de 25 000 mètres carrés. La structure, qui représente un investissement de près de sept millions d’euros, devrait être achevée d’ici l’été 2016. Entre dix et vingt personnes sont appelées à y travailler.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    5 octobre, 2016 à 20:41

    Installée depuis vingt ans sur la zone Actival de Valmont, la société Sostmeier, spécialisée dans la logistique et les transports internationaux, a décidé de se développer en construisant un nouvel entrepôt sur la zone de l’Europole 2 à Sarreguemines-Hambach. Le site, d’une superficie de trois hectares, comprendra un hall de 10 000 mètres carrés dotés de 18 quais de déchargement et de 440 mètres carrés de bureaux. L’opération, qui représente un investissement de sept millions d’euros, doit permettre à l’entreprise de se rapprocher de ses clients, afin de réduire ses charges et de leur proposer une prestation logistique complète.

    Le nouvel entrepôt sera situé en bordure de l’autoroute A4, près de la frontière allemande et en face de Smart. Sa mise en exploitation est prévue pour la fin avril 2017. Entre 10 et 25 nouveaux emplois seront créés.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Compensations des restructurations militaires : Metz dans le flou artistique

Sur les 1500 fonctionnaires promis par le chef d’Etat français à Metz, à peine 1030 seraie…