Accueil Actualité La Halle ferme dix magasins en Lorraine

La Halle ferme dix magasins en Lorraine

3 min lues
2
0
19

La direction de La Halle aux vêtements a dernièrement annoncé la fermeture courant septembre des magasins d’Augny, de Dommartin-lès-Toul, d’Epinal, d’Essey-lès-Nancy, de Fameck, de Lunéville, de Metz, de Mondelange, de Pont-à-Mousson et de Semécourt. Une soixantaine d’emplois sera supprimée.

Afin de réduire sa dette colossale de deux milliards d’euros, ramenée en 2014 à 800 millions d’euros par ses créanciers devenus actionnaires majoritaires, à savoir un consortium de fonds d’investissement, le groupe Vivarte, a engagé le 17 avril 2015 un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) qui devrait entraîner début août la fermeture de 197 magasins La Halle et la suppression de 1 600 emplois au total en France. A noter que le groupe Vivarte possède un portefeuille de 22 marques, dont notamment André, Chevignon, Caroll, Kookaï, La Halle, Minelli, Naf Naf et San Marina. Il a par ailleurs réalisé un chiffre d’affaires annuel cumulé de près de 3 milliards d’euros en 2014.

Rappelons que le magasin La Halle de Metz, situé à l’angle de la Rue Serpenoise, avait été ouvert en grandes pompes en mai 2014. Il avait remplacé le Virgin Mégastore, également fermé suite à une plan de restructuration en juin 2012. Sur une surface de 1 200 mètres carrés, ce vaisseau amiral du commerce messin devait illustrer le virage pris par l’enseigne, jusque-là positionnée en périphérie de ville sur des produits bon marché, sous la direction de l’ex-PDG de Vivarte, Marc Lelandais. Ce dernier avait en effet pour ambition de concurrencer H & M, Zara et Primark grâce à une montée en gamme de La Halle via notamment l’introduction de monogrammes des années 1980 comme Creeks, Liberto ou Chevignon. Cette stratégie a complètement désorienté les clients traditionnels de La Halle aux vêtements, enseigne la plus rentable de Vivarte, au point de mettre en péril l’ensemble du groupe.

logo La Halle

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

2 Commentaires

  1. Groupe BLE Lorraine

    15 décembre, 2016 à 20:00

    La Société Générale a dernièrement repris le grand immeuble marquant l’entrée de la Rue Serpenoise, au coin de la Place de la République, à Metz. Ce bâtiment emblématique avait auparavant abrité Monoprix, Virgin et enfin La Halle pour dix-huit mois. Il était en déshérence depuis plus d’un an. La banque y installera l’ensemble de ses services sur quatre étages et 1 500 mètres carrés d’ici fin 2017. La Direction Lorraine Nord déménagera également dans ce bâtiment vitrine. Une cinquantaine de personnes y travaillera. D’importants travaux de réaménagement devraient commencer début 2017.

  2. Groupe BLE Lorraine

    16 septembre, 2020 à 22:09

    Le Tribunal de Commerce de Marseille a dernièrement validé l’offre de reprise partielle pour Alinéa émise par la famille Mulliez. Sur les 26 magasins de l’enseigne spécialisée dans les meubles et la décoration, seuls neufs sont sauvés, dont celui de Nancy. Celui de Semécourt, près de Metz, passe quant à lui à la trappe. 992 emplois sont supprimés, dont 38 en Moselle. La famille Mulliez proposerait cela dit plus de 900 postes en CDI dans les autres chaînes de magasins qu’elle possède comme Auchan, Décathlon, Boulanger ou encore Leroy Merlin.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Du mythe de la pierre d’Euville en Meuse

Depuis l’année dernière, une exposition magistrale raconte la fabuleuse aventure industrie…