Accueil Actualité Rénovation urbaine en Lorraine : acte 2

Rénovation urbaine en Lorraine : acte 2

1 min lues
1
0
285

Onze ensembles de quartiers ont dernièrement été reconnus d’intérêt régional dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU). 33 millions d’euros leur seront au total consacrés jusqu’en 2020, soit cinq millions d’euros de plus que prévu.

Vandoeuvre Nations

Le quartier des Nations à Vandoeuvre-lès-Nancy a été retenu (Crédits photo : Google Maps)

Les quartiers bénéficiaires sont : Metz-Bellecroix, La Patrotte-Metz Nord, Boileau-Prégénie  à Metz, Bellevue à Forbach, La Côte des Roses à Diddenowen, Saint-Eloy à Woippy, Les Chênes à Hombourg-Haut, La Chapelle à Hombourg-Haut, la Ville de Freyming-Merlebach, Haussonville à Nancy, Les Nations à Vandoeuvre-lès-Nancy, Voltaire à Longwy, Concorde à Herserange et Bitola à Epinal.

Par ailleurs, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) avait déjà classé en mars dernier cinq quartiers lorrains en intérêt national, à savoir l’ensemble Plateau de Haye à Nancy et à Maxéville, Les Provinces à Laxou, La Cité à Berhen-lès-Forbach et le Wiesberg-Hommel à Forbach.

A noter enfin que le dispositif a aussi été reconduit pour Metz-Borny.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    13 juillet, 2022 à 23:02

    Le quartier de Metz-Nord a été transformé après seize mois de travaux. Réalisés dans le cadre du nouveau programme de rénovation urbaine, ces derniers ont concerné 701 logements. Des aires de jeux pour les enfants et des espaces de rencontre ont été créés. Sept points d’apport volontaire ont également été installés. Tout comme 350 arceaux pour vélo. Le stationnement a par ailleurs été revu dans le quartier. Une borne escamotable a été mise en place et quarante places avec des pavés drainants ont été aménagées en lieu et place de l’ancien parking souterrain. 340 arbres et 5 000 mètres carrés de haies et de massifs ont de même été plantés, en particulier autour des espaces de rencontre. Enfin, une quinzaine d’œuvres de street-art a été réalisée sur des façades d’immeubles. L’ensemble de ces aménagements entrepris par le bailleur social Vivest a représenté un investissement de 6,5 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Une filière à mettre en valeur

L’industrie agroalimentaire lorraine pèse plus d’un milliard d’euros à l’export. Pourtant,…