Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Plus importante collection de Lilas Lemoine au monde au Jardin botanique du Montet à Villers-lès-Nancy

Le Jardin botanique du Montet, à Villers-lès-Nancy, possède la plus importante collection de Lilas Lemoine au monde.

Lemoine Firmament

Le Lilas Firmament fait partie de l’importante collection Lemoine du Jardin botanique du Montet (Crédits photo : Patrice GREFF pour le Groupe BLE Lorraine)

Au XIXème siècle, Nancy était un grand centre horticole. La Société Centrale d’Horticulture y fut notamment fondée en 1877. De nombreux horticulteurs nancéiens restent par ailleurs connus dans le monde entier, à l’image de François-Félix Crousse et de Victor Lemoine qui se distinguèrent par leur créativité et leurs importants travaux d’hybridation. Victor Lemoine créa son établissement en 1849. Le succès et la renommée de la Maison Lemoine s’exporta jusqu’en Angleterre et aux Etats-Unis. Avec son fils Emile et plus modestement avec son petit-fils, Victor Lemoine développa des centaines de nouvelles variétés horticoles.

Sur les 214 lilas de la collection Lemoine présentés au Montet, de nombreuses variétés ont été retrouvées aux Etats-Unis, au Canada et en Russie.

8 juin, 2015 à 22:44


Un commentaire pour “Plus importante collection de Lilas Lemoine au monde au Jardin botanique du Montet à Villers-lès-Nancy”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le Jardin Botanique de Nancy est l’un des plus grands de France. Il n’abrite pas moins de 12 000 espèces de plantes du monde entier réparties sur 35 hectares et dans 2 500 mètres carrés de serres tropicales d’une extraordinaire richesse. Le site a été rebaptisé Jean-Marie Pelt en 2016 en hommage au célèbre botaniste lorrain décédé en 2015. Véritable paradis de beauté et de sérénité, dont l’accès est gratuit, sauf les serres tropicales, le Jardin Botanique recèle d’innombrables trésors. De la flore alpine aux anciennes variétés lorraines d’arbres fruitiers, en passant par l’histoire des roses, l’utilisation des plantes médicinales à travers les siècles ou encore les légumes méconnus du potager, les visiteurs en prennent plein les yeux. Disséminées un peu partout, des chaises et des tables invitent à la flânerie et à l’observation. A noter enfin que depuis juin 2019, les lieux ont été labellisés comme refuge par la Ligue de Protection des Oiseaux.


Laisser un commentaire