Centre de ressources numériques sur la Lorraine

L’église en fer de Crusnes vendue à une top-modèle

Monument Historique depuis 1990, l’église Sainte-Barbe en fer de Crusnes, dans le Pays-Haut, a dernièrement été vendue par l’association diocésaine à une Société Civile Immobilière (SCI) appartenant à Leonor Scherrer, top-modèle parisienne et figure du prêt-à-porter. Le diocèse avait mis officiellement le bien en vente depuis moins de deux ans à 250 000 euros.

église Sainte-Barbe Crusnes 2

L’église en fer de Crusnes a été achetée par une top-modèle (Crédits photo : Raoul GILIBERT pour le Groupe BLE Lorraine)

L’édifice, dédié à la sainte patronne des mineurs, a été construit dans le style Art Déco par l’architecte Ferdinand Fillod en 1939 à la demande de la famille De Wendel. Il devait en effet constitué une église témoin avant un développement commercial à grande échelle. Mais ce dernier n’eut finalement jamais lieu. La Seconde Guerre mondiale, puis la décolonisation ont en effet enterré le projet des maîtres de forges lorrains.

La fille de Jean-Louis Scherrer, créateur de mode de haute couture, entend créer dans cette église, qui a servi de décor au film Les Rivières pourpres 2 réalisé par Olivier Dahan en 2004, un studio d’enregistrement de musique. D’autres projets pourraient également y voir le jour.

Tombée en désuétude et rongée par la rouille, l’église Sainte-Barbe de Crusnes avait fait l’objet d’une vaste rénovation entre 1997 et 2006 d’un montant de deux millions d’euros.

8 mai, 2015 à 18:12


Un commentaire pour “L’église en fer de Crusnes vendue à une top-modèle”


  1. Isabelle Anuzet écrit:

    Bonjour,
    Si vous êtes intéressés par l’église de Crusnes, le DVD du documentaire « Les dames de fer, un destin croisé » (qui retrace le destin de l’église de fer de Crusnes et d’une autre église de fer au Mexique) diffusé en début d’année sur France3, vient d’être édité. Pour vous le procurer, laissez un message: contact@noliprod.com ou https://www.facebook.com/Noliprod-563841316959381/
    Isabelle


Laisser un commentaire