Centre de ressources numériques sur la Lorraine
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Au Père Fouettard : Une microbrasserie-pub-restaurant en projet à Saint-Nicolas-de-Port

Au Père Fouettard : Une microbrasserie-pub-restaurant en projet à Saint-Nicolas-de-Port

Une microbrasserie-pub-restaurant est actuellement en projet à Saint-Nicolas-de-Port. L’établissement, qui doit s’installer dans un ancien bâtiment industriel de 450 mètres carrés à rénover à proximité du Musée Français de la Brasserie, comprendra un pub-restaurant de cent couverts qui proposera des plats traditionnels lorrains, une salle de spectacles de cinquante places destinée à organiser des évènements familiaux, professionnels et associatifs, ainsi qu’une brasserie de six hectolitres qui produira des bières artisanales de qualité et accueillera des ateliers de formations.

Image de prévisualisation YouTube

La structure, qui permettra de compléter l’offre touristique communale et de dynamiser le tissu économique local, prendra la forme d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). Cette dernière, qui donne la possibilité à des personnes physiques ou morales de se réunir autour d’un projet commun, repose sur le principe « une personne, une voix ». Chacun dispose par conséquent d’une voix à l’Assemblée Générale, quel que soit le nombre de ses parts. Le capital social de l’entreprise est variable, afin de permettre la libre adhésion des sociétaires. L’ensemble garantit la solidité et l’indépendance de la société. 250 parts sociales de 1 000 euros ont été émises. Une partie des bénéfices sera distribuée aux actionnaires après une période d’activité de cinq ans.

Le projet représente un investissement total de 600 000 euros. 88 promesses de souscriptions ont pour le moment été collectées.

Plus d’informations sur : http://auperefouettard.fr/.

logo Père Fouettard microbrasserie

21 février, 2015 à 13:20


Un commentaire pour “Au Père Fouettard : Une microbrasserie-pub-restaurant en projet à Saint-Nicolas-de-Port”


  1. Noelle TATICH écrit:

    Bravo pour la com’
    Alors j’espère que le fromage ne saurait tarder car le ramage le plumage sont au rendez-vous d’une belle sensibilité ça fait plaisir à entendre et à voir


Laisser un commentaire