Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Actualité
  • > L’ancien LEP Jouffroy d’Abbans de Moyeuvre-Grande accueillera les archives du Conseil Régional de Lorraine

L’ancien LEP Jouffroy d’Abbans de Moyeuvre-Grande accueillera les archives du Conseil Régional de Lorraine

Les archives du Conseil Régional de Lorraine s’installeront dans les ateliers de l’ancien Lycée d’Enseignement Professionnel (LEP) Jouffroy d’Abbans situé dans le quartier de Froidcul, sur les hauteurs de Moyeuvre-Grande. Ce dernier avait fermé à l’été 2013 faute d’effectifs du fait des délocalisations de ses principales formations dans d’autres structures des environs. Actuellement entreposés dans divers locaux loués, les archives des documents administratifs et des actes internes au Conseil Régional seront regroupés dans les 4 000 mètres carrés d’ateliers du lycée.

LEP Jouffroy d'Abbans Moyeuvre-Grande

Les archives du Conseil Régional de Lorraine s’installeront dans les locaux de l’ancien lycée professionnel de Moyeuvre-Grande (Crédits photo : Google Street View)

Suite au désengagement de la sidérurgie, l’établissement était devenu la propriété de la commune. La vente des anciens ateliers va lui rapporter 300 000 euros. La Région investira 140 000 euros supplémentaires pour aménager la grande halle et clôturer autour de l’équipement.

Les 150 licenciés du club de gymnastique de Moyeuvre-Grande bénéficieront prochainement du gymnase de l’ancien LEP. Les vestiaires et les sanitaires sont neufs. Des travaux de mise aux normes et de chauffage, avec notamment l’installation d’une chaudière à bois, seront entrepris moyennant 400 000 euros d’investissement. Les anciens bâtiments de cours seront quant à eux désamiantés et détruits, mais pas dans l’immédiat.

A noter enfin qu’au-delà du LEP Jouffroy d’Abbans, cette requalification concerne le quartier de Froidcul de manière plus étendue. En effet, non loin de là, le bloc 22 est en cours de destruction par le bailleur social Metz Habitat Territoire. L’emprise libérée pourrait être intégrée au développement de nouveaux lotissements, de même que le grand terrain qui se trouve dans l’enceinte du lycée.

8 novembre, 2014 à 13:02


Laisser un commentaire