Accueil Actualité Bertrambois : nouvel investissement de 4 millions d’euros à scierie Decker

Bertrambois : nouvel investissement de 4 millions d’euros à scierie Decker

3 min lues
0
0
232

Spécialisée dans le sciage de sapins et d’épicéas, la scierie Decker, implantée à Bertrambois, en Meurthe-et-Moselle, a dernièrement investi quatre millions d’euros dans un parc à grumes high-tech.

scierie Decker

La scierie Decker mise avec succès sur l’investissement pour contrer la concurrence internationale (Crédits photo : Scierie Decker)

L’entreprise avait déjà investi 1,5 millions d’euros en 2007 pour acquérir un séchoir et sept millions d’euros en 2009 pour l’installation d’une nouvelle ligne de sciage. Entièrement automatisé et informatisé, son nouvel équipement, opérationnel depuis juillet, impressionne par sa taille et par son niveau de technicité. Il est en effet capable de scier des grumes pouvant atteindre onze mètres de long et 75 cm de diamètre. Son système de tri dimensionnel permet d’augmenter la production de 20 % et de réduire le volume des chutes de bois. Constituées de sciure, d’écorces et de copeaux, ces dernières sont utilisées pour fabriquer de la pâte à papier. Huit caméras prennent des mesures pour scier les grumes à la taille souhaitée avec une précision de plus ou moins un millimètre, mais aussi pour les écorcer et optimiser leur diamètre. L’outil dispose également d’un détecteur de métaux.

La scierie Decker emploie 24 personnes et transforme annuellement près de 80 000 mètres cubes de matière première. Elle a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de neuf millions d’euros. 70 % de sa production est constituée de bois de charpente (madrier, bastings, poutre, chevron, fermette, planches de rive, etc.). Les 30 % restant sont vendus comme bois d’emballage à des caisseries et à des paletteries. L’entreprise a depuis longtemps choisi la voie de l’investissement pour faire face à la concurrence internationale qui a sinistré le secteur du bois en Lorraine.

logo scierie Decker

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Euro 2016 : Nancy qui rit, Metz qui pleure

La cité ducale a été sélectionnée parmi les 12 villes susceptibles d’accueillir des matchs…