Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Première récolte de canneberge à Olichamp dans les Vosges

La première récolte de canneberge a commencé à Olichamp, près de Remiremont, dans les Vosges. Les Pépinières de la Demoiselle sont le seul site de production de ce petit fruit bourré d’antioxydants en Lorraine et en France.

canneberge

La canneberge est un petit fruit rouge désormais récolté dans les Vosges (Crédits photo : Mariluna, Wikipédia)

98 % de la production mondiale de canneberge, également appelée cranberry en anglais, est réalisée en Amérique du Nord. Le fruit existe pourtant à l’état sauvage en Europe. On le trouve par exemple dans les milieux tourbeux dans les Vosges. Il y a quatre ans, près de 3 000 plants de canneberge ont été plantés à Olichamp, au milieu des six hectares des Pépinières de la Demoiselle. La canneberge s’est depuis parfaitement acclimatée au sol vosgien, acide et drainé. Elle bénéficie ici de conditions idéales. Il ne s’agit pas d’un fruit de bouche mais d’un fruit à transformer, notamment en confitures et en sorbets, dont le goût ressort immédiatement. Les restaurateurs des environs, qui se servent savamment de ce petit fruit, l’ont bien compris.

Près de 60 kg de canneberge de plusieurs dizaines de variétés différentes devraient être récoltés cette année jusqu’à l’hiver. L’idée est d’initier et de promouvoir une production locale et originale. Les Pépinières de la Demoiselle effectuent régulièrement des essais depuis une dizaine d’années sur les petits fruits, dont certains restent inconnus. Elles disposent ainsi de 25 variétés de camérisiers, plantes qui peuvent résister jusqu’à moins de 40 °C et dont les fruits pourraient avoir un bel avenir dans les Vosges à moyen terme. L’amélanchie du Canada et ses grosses baies sucrées et juteuses, l’aronia, ainsi que la framboise noire ou pourpre pourraient également pointer le bout de leur nez dans les jardins vosgiens d’ici quelques années.

6 octobre, 2014 à 21:33


Laisser un commentaire