Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Mémoire et traces du petit Versailles mosellan à Arry

Le village d’Arry, en Pays Messin, bénéficie d’une vue sur la Vallée de la Seille, à l’Est, et d’une autre sur la Vallée de la Moselle, à l’Ouest. Cette position stratégique a attiré très tôt les plus grands seigneurs lorrains.

jardins château Arry

Les jardins ont fait la renommée du château d’Arry (Crédits photo : Familles de France 57)

Les premières maisons fortes y furent élevées en 1192 de part et d’autre de la route principale. La commune portait alors le nom d’Arium. Ces demeures étaient la propriété de deux familles seigneuriales du bourg. Mais c’est véritablement le château du début du XVIIIème siècle qui fit le prestige de ce village aujourd’hui peuplée de 500 âmes. Louis Charpentier, prévôt et gruyer de Briey, est à l’origine de sa construction. La façade de ce bâtiment épuré et limpide rappelant Versailles est caractéristique du style de la fin du XVIIème siècle. Si le château d’Arry possédait un pigeonnier et divers celliers qui jouxtaient un préau, ce sont ses fameux jardins à la française qui ont fait sa renommée. Couvrant une superficie de près de sept hectares, ils étaient ordonnées en terrasses sur trois niveaux. Ils comprenaient une série de bassins avec une cascade alimentée par une source importante. Un double escalier pourvu d’une rampe en fer forgé permettait d’accéder à la seconde terrasse. Prisés en Lorraine, les jardins en terrasses étaient rares au XVIIIème siècle en France. Ceux du château d’Arry dominaient la vallée de la Moselle. Une orangerie était située à leur extrémité gauche.

La Seconde Guerre mondiale fut un désastre pour la commune et son château qui n’ont pas été épargnés par la bataille entre les Allemands et les Américains en septembre 1944. Incendiée, la somptueuse demeure, dont il ne restait plus que les murs, n’a jamais été reconstruite. De nos jours, des traces des jardins sont encore visibles. De vastes vergers occupent ainsi encore la pente parallèle aux terrasses. Les jardins et l’emprise du château ont été inscrits aux Monuments Historiques en 1996. Le mur de terrasse, l’escalier, les deux bassins circulaires, l’escalier de style Louis XV et sa nymphe, le canal et ses murs de terrasse, le pont-portique de trois arcades, ainsi que le ruisseau et son bassin de réception ont quant à eux été classés en 1998.

3 septembre, 2014 à 16:15


2 Commentaires pour “Mémoire et traces du petit Versailles mosellan à Arry”


  1. CV57 écrit:

    Il me semble qu’il manque toujours un lieu de mémoire, 70 ans après, pour marquer cette traversée de la Moselle en 1944 évoquée dans cet article. La très belle vue sur la vallée depuis le village d’Arry pourrait faire de cet endroit cet espace de mémoire, d’information mais surtout d’émotion et de sensibilisation.
    Cordialement.

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Bonjour,

    Un sentier de la mémoire sur ce haut fait historique a vu le jour à Corny-sur-Moselle.


Laisser un commentaire