Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Martinique : Le Lorrain du bout du monde

Le Lorrain est une commune de Martinique située sur la côte Atlantique au fond d’une anse battue par une forte houle. Le bourg s’appelait d’ailleurs autrefois « Grande-Anse », avant d’être rebaptisé « Le Lorrain » en 1840. Ses habitants se nomment les Lorinois. Par sa superficie, Le Lorrain est la troisième commune de l’île de la Martinique. Ses terres se prêtent tout particulièrement à la culture de la banane, ce qui vaut à la commune son surnom de « Royaume de la banane ». Dans le quartier de Morne-Bois, le Moulin Jouans est le dernier moulin à canne à sucre de l’île où est encore fabriqué de manière traditionnelle du sirop de batterie.

Ville Le Lorrain

Un peu de Lorraine se retrouve en Martinique (Crédits photo : Ville du Lorrain)

La commune de 7 410 habitants est bâtie sur un site très ancien, qui fut peuplé par les Arawaks. Elle recèle à ce titre des vestiges de civilisation précolombienne aux lieux-dits des Habitations Vivé et du Fond Brûlé. L’église Saint-Hyacinthe, dont la construction remonte à 1743, est quant à elle inscrite aux Monuments Historiques depuis 1995.

A noter enfin que Wendi Renard, joueuse de football professionnelle de l’Olympique Lyonnais qui évolue également en équipe de France, a auparavant porté les couleurs du Rapid Club du Lorrain.

20 août, 2014 à 19:27


3 Commentaires pour “Martinique : Le Lorrain du bout du monde”


  1. Olivier écrit:

    Toujours en Martinique, il est intéressant de noter l’omniprésence de la « Brasserie Lorraine », seule brasserie présente sur l’ile et qui produit la bière « Lorraine ».

    On retrouve ainsi la croix de Lorraine dans la plupart des bistros!

  2. Olivier écrit:

    Et sur les plages aussi : https://plus.google.com/+OlivierZiller/posts/fhkqCA4n4H5?hl=fr&pid=6051217092589152162&oid=101472274235532376894

  3. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Brassée depuis 1922 en Martinique, la bière la « Lorraine » se décline en version blonde, ambrée, sans alcool ou encore parfumée au rhum et à la vodka. Elle arbore fièrement sur ses flancs la Croix de Lorraine. La brasserie a été créée par René de Jaham, formé à l’Ecole de Brasserie de Nancy. Rachetée en 2008 par le groupe néerlandais Heineken, la bière locale a progressivement perdu des parts de marché, Heineken privilégiant sa propre marque. Trois ans plus tard, la « Lorraine » reprenait son indépendance sous l’égide du groupe Antilles Glaces. Elle est depuis remontée à 35 % de parts de marché dans l’île. Elle rayonne même sur l’ensemble des Antilles avec une capacité de production de 100 000 bouteilles par jour.


Laisser un commentaire