Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Vins : du rosé de Moselle

Le rosé est le fruit d’une longue tradition en Moselle. Beaucoup de viticulteurs en ont toujours fait. Il y a 25 ans, certains en élaboraient même plus que du rouge. Il représente aujourd’hui environ 20 % de la production de l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) Moselle. Et la demande ne fait que progresser depuis quelques années. Les viticulteurs ressentent un engouement certain, en particulier chez les cafetiers.

vin rosé

Les vins de Moselle sont également connus pour leurs rosés (Crédits photo : Portail des vins)

Contrairement à une idée fausse répandue, les vignerons mosellans ne mélangent pas du blanc et du rouge pour obtenir du rosé. Il s’agit d’un vin à part entière réalisé à partir de raisins mûrs égrappés et mis à macérer avec la peau pendant 48 heures maximum. L’AOC Moselle s’appuie d’ailleurs sur un cahier des charges très précis, notamment en ce qui concerne les cépages. Le rosé provient ainsi à 100 % de pinot noir ou à 70 % de pinot noir et à 30 % de gamay.

A noter enfin qu’au-delà de l’AOC Moselle, la Lorraine viticole est essentiellement connue pour le Gris de Toul, vin qui lui est souvent assimilée. La vinification de ce dernier est complètement différente que celle du rosé. Ainsi, alors qu’il est question de macération pour le rosé, les viticulteurs du Toulois font quant à eux du pressurage direct et travaillent leur gris plutôt comme des vins blancs.

(Source : RL du 27/07/2014)

30 juillet, 2014 à 18:51


Laisser un commentaire