Accueil Actualité PSA regroupe ses usines de Trémery et de Metz-Borny au sein d’un Pôle industriel régional

PSA regroupe ses usines de Trémery et de Metz-Borny au sein d’un Pôle industriel régional

2 min lues
2
0
9

Avec près de 3 800 employés à Trémery et 1 800 à Metz-Borny, PSA Peugeot Citroën est un acteur incontournable dans le paysage économique lorrain. Depuis le 1er juillet 2014, les deux sites mosellans sont regroupés au sein du Pôle industriel régional Trémery-Metz, afin de gagner en efficacité et en compétitivité. Une navette relie désormais toutes les heures les deux usines. Plusieurs divisions ont par ailleurs un chef commun. C’est notamment le cas pour les ressources humaines, la communication ou encore la logistique. Les effectifs globaux du nouveau pôle, soit 5 600 personnes, devraient baisser de 80 à 90 personnes par an via des départs volontaires.

Plus important site de production de moteurs diesel au monde avec 1,5 millions de pièces fabriquées par an, Trémery devrait encore augmenter son niveau de production au cours des trois prochaines années pour passer de 100 000 à 200 000 moteurs par an. Parallèlement, des investissements conséquents seront consentis pour concevoir à partir de 2018 les nouvelles versions des trois moteurs assemblés à Trémery, deux diesels et un essence. Cette perspective très positive pour l’usine lorraine, conforte également le succès de ces moteurs qui, outre Peugeot et Citroën, équipent également des Jaguar, Toyota, Ford et Land Rover.

(Source : RL du 17/07/2014)

logo PSA

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

2 Commentaires

  1. Groupe BLE Lorraine

    15 août, 2014 à 19:01

    Tous les ans, pendant les congés estivaux, les usines PSA de Trémery et de Metz-Borny stoppent leur production pendant trois semaines. Trois semaines auxquelles s’ajoutent généralement 10 jours voire deux semaines supplémentaires au moment des fêtes de fin d’année. Ces périodes permettent de réaliser des travaux de maintenance habituelle ou de nouveaux aménagements pour améliorer la qualité des produits. 269 chantiers sont ainsi en cours à l’usine de Trémery, qui emploie 3 800 personnes et où 1,42 million de moteurs ont été produits en 2013. 154 sont engagés à Metz-Borny. Ces travaux concernent aussi bien les bâtiments, la rénovation des toitures ou des canalisations, que des travaux plus classiques sur les chaînes de montage et d’usinage des moteurs. Ils représentent un investissement de sept millions d’euros à Trémery et de 5,4 millions d’euros à Metz-Borny, soit un total de 12,4 millions d’euros. A Trémery, près de 500 personnes mobilisées et un peu plus de 400 à Metz-Borny.

  2. chlack chlak

    26 août, 2014 à 7:30

    Bonjour, de l’argent pour des remise en état des moyens qui ce dégrade de plus en plus du rafistolage… jusqu’à quand vont ils ce préoccupé du soucie de l’ouvrier qui trim pour nourrir les sien? Pendant que d’autre ce vers des salaires plus que convenable… sans l’ouvrier il n’y aurait pas de bénéfices.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Métamorphose urbaine du quartier Charcot à Woippy

Les travaux se poursuivent dans le quartier Charcot, à Woippy. Les tours démolies en 2005 …