Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Des minières de Saint-Pancré dans le Pays-Haut

On peut encore visiter dans les bois séparant le village de Saint-Pancré du plateau de Tellancourt les anciennes minières aujourd’hui abandonnées. Le gisement affleurait jadis le long des pentes en limite du Plateau lorrain. Des documents d’archives attestent de l’utilisation du minerai de Saint-Pancré dès 1264 à la forge d’Hayange. Ce « fer fort » non phosphoreux à forte teneur était très recherché à une époque où le pouvoir passait encore par la possession de bonnes et de nombreuses armes. Au Moyen-âge et à l’époque moderne, l’exploitation de ce minerait était un travail harassant. Les techniques d’extraction étaient d’une extrême rusticité. Elles se faisaient à l’aide d’un outillage courant dans les campagnes : pelle, bêche et pioche. Les mineurs utilisaient également des puits ou des terrassements en tranchées avec des aménagements en gradins. Paniers, tourniquets et pieds de chèvre servaient à remonter la terre à mine. Le contrôle de ces minières fut l’objet d’un véritable enjeu jusqu’au 31 décembre 1865, date à laquelle cette exploitation traditionnelle cessa définitivement.

11 juillet, 2014 à 17:05


Laisser un commentaire