Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Le renouveau du Lac de Madine

Du sable blanc de la Moselle sur la plage, des filles en maillots de bain, des enfants qui mangent des glaces, une parfum de crème solaire, des centaines de baigneurs et de visiteurs qui se prélassent au Soleil ou à l’ombre d’un arbre, des bateaux à voiles et des véliplanchistes, ainsi que des ado qui plongent depuis les pontons … Longtemps tombée en désuétude, le Lac de Madine revit aujourd’hui. Après dix mois de travaux et un premier investissement de 14,5 millions d’euros, les berges et la plage de Nonsard ont été complètement réaménagées.

Lac de Madine 4

Un nouveau cap a été donné au Lac de Madine (Crédits photo : Renbo, Wikipédia)

Le port de plaisance peut désormais accueillir 380 bateaux, contre 240 auparavant. Il dispose également d’une capitainerie flambant neuve. Une promenade de 800 mètres de long qui repose sur des lames de chêne imputrescibles permet aux visiteurs d’admirer les rives et le panorama sur les Côtes de Meuse et la Butte du Montsec. Le chemin passe par le sommet d’un bâtiment en forme de vague habillé de bois et de corten qui abrite des cellules commerciales, un restaurant, des bars et un office de tourisme. Un geste architectural particulièrement réussi qui se fond parfaitement dans le paysage. Des barbecues collectifs et des tables de pique-nique au design minimaliste ont par ailleurs été disposés à proximité. Un restaurant supplémentaire de 700 mètres carrés devrait prochainement compléter l’offre autour du lac.

Après des années de gestion chaotique dues aux errements politiques et à la vocation première du site protégé par la loi littoral et classé en Réserve nationale de chasse et de faune sauvage, le potentiel touristique du Lac de Madine commence enfin à être exploité. Attirées par ce renouveau, 350 000 personnes sont attendues chaque saison, contre seulement 150 000 ces dernières années. La réouverture de la plage de Nonsard, désormais gratuite, devrait aisément permettre d’atteindre cet objectif.

Dotée d’un centre équestre restructuré, la rive côté Heudicourt devrait quant à elle recevoir des infrastructures tournées vers la valorisation de l’environnement. Un parcours accrobranches, un sentier ornithologique avec un observatoire et des hébergements insolites sont prévus à terme.

A noter enfin que la seconde tranche de travaux du réaménagement du Lac de Madine, qui représente un investissement de 15,5 millions d’euros, prévoit de revoir l’ensemble de l’hébergement du site, avec notamment l’installation de bungalows, la réalisation d’une aire d’accueil pour les camping-cars et l’ouverture d’un hôtel à côté du golf.

(Source : RL du 19/06/2014)

29 juin, 2014 à 22:41


3 Commentaires pour “Le renouveau du Lac de Madine”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    A l’image de la nouvelle et très importante clientèle de camping-cars, le Lac de Madine a complètement renouvelé son image et son public en moins d’un an suite à la dernière vague d’investissements et de restructurations opérée pour un montant de 14,5 millions d’euros. De nombreuses animations et activités sont désormais proposées sur le site de 1 100 hectares qui dispose de quatre plages et de 30 gîtes : voile, canoë, kayak, manèges, petit train, vélos, calèches, cheval, golf, voitures électriques etc. A Heudicourt, un parcours d’accrobranches ouvrira d’ici l’été non loin du nouveau sentier ornithologique, de l’observatoire et du sentier d’interprétation.

    Au centre nautique, à côté des pédalos, des bateaux électriques et des paddle, des water-balls, énormes bulles transparentes qui permettent de marcher sur l’eau, seront prochainement proposées. Un ponton, à côté du port avec ses trois cents anneaux, a également été dernièrement aménagé pour accueillir le bateau-promenade électrique qui balade les visiteurs sur les 44 km² du lac.

    Une salle de sport s’installera de même d’ici cet été non loin de l’espace restauration qui propose bar, brasserie et sandwicherie. A noter que chaque dimanche matin, un marché local est organisé avec notamment des produits régionaux. Les touristes passent d’ailleurs souvent chez les viticulteurs meusiens des environs.

    Des hébergements insolites sont également disponibles, dont des roulottes et une chambre d’hôte dans un voilier.

    A noter enfin qu’une centaine de personnes travaillent sur le site en comptant les salariés d’associations. Autant de saisonniers renforcent les effectifs en été.

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le Lac de Madine a plusieurs facettes. Ses rives attirent des centaines de pêcheurs. Le site est également un important lieu de migration. Plus de 15 000 oiseaux y font une halte chaque année. 300 bateaux de plaisance sont arrimés au port. Beaucoup de Lorrains et d’étrangers viennent y passer un week-end, voire parfois une semaine entière pour profiter de la plage de sable fin. Il sera bientôt possible de faire le tour du lac à bord d’un esquif électrique. Le restaurant flambant neuf faire la part belle aux produits du terroir et aux spécialités régionales. Un club de plongées propose de descendre à 14 mètres de profondeur. Enfin, le parcours accrobranche impressionne lorsqu’il passe au-dessus de l’eau.

  3. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le Bas-rhinois Philippe Richert, président de la méga région Grand Est, a dernièrement confirmé le gel des investissements sur le site de Madine. Les huit millions d’euros qui devaient notamment servir à développer l’hébergement autour du lac ne seront donc pas investis en Lorraine. Cette décision a de quoi créer une nouvelle polémique après celle concernant l’attribution des aides et subventions régionales qui favoriseraient abusivement l’Alsace au détriment de la Lorraine et de la Champagne-Ardenne.


Laisser un commentaire