Accueil Actualité Après-mines : une station de lagunage et de filtration des eaux d’exhaure primée à Forbach

Après-mines : une station de lagunage et de filtration des eaux d’exhaure primée à Forbach

2 min lues
0
0
47

Terminée en 2012 après six mois de travaux, la station de lagunage et de filtration des eaux d’exhaure de Forbach a été récompensée dans le cadre du Prix européen des jeunes professionnels de l’ingénierie, concours organisé par la Fédération Européenne de l’Ingénierie.

L’infrastructure traite l’eau qui remonte des mines sans procédé chimique. L’eau d’exhaure est oxygénée grâce à des cascades et une filtration à travers des roseaux. Le chantier, titanesque et d’une haute technicité, a dû faire face à de nombreux aléas. En effet, l’eau de la mine remontait progressivement. Il fallait par conséquent la maintenir à un certain niveau pour qu’elle n’atteigne pas la nappe phréatique. Les remontées de gaz, les failles et les crevasses furent par ailleurs d’une ampleur inattendue. A tel point que le terrain a dû être renforcé et consolidé grâce à divers appareillages. Des colonnes de pompage ont été descendues dans l’ancien puits minier Vouters à Forbach, à plus de 180 mètres de profondeur. Afin de précipiter fer et manganèse, bassins et lagunes ont été terrassés pour traiter les eaux par oxygénation et décantation. Au final, plus de 30 000 mètres de terrassement, 20 000 mètres carrés de géosynthétiques, 1 000 mètres de canalisation et 8 000 roseaux ont été nécessaires pour créer la station. Mais le résultat est aujourd’hui est à la hauteur des attentes.

A noter enfin qu’un chantier de même envergure est programmé cet été à Freyming-Merlebach.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

De l’usine de bus de Ligny-en-Barrois

Si Ligny-en-Barrois, petite ville de 4 200 habitants du Sud meusien, est connu dans le mon…