Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Rénovation du parc de logements à Sarreguemines

90 logements de sept allées des Merles et des Etangs dans le quartier de Beausoleil vont être rénovés par l’agence Sarreguemines Confluences Habitat, afin de rendre les bâtiments moins énergivores. Ces travaux d’envergure, qui devraient durer huit mois, représentent un investissement d’1,4 millions d’euros.

Le chantier est en fait la poursuite du programme de rénovation engagé par SCH sur son parc. En 2012 et en 2013, les bâtiments des allées des Mésanges et des Hirondelles avaient déjà été réhabilités. Les façades et les toitures des immeubles des Merles et des Etangs seront refaites. Des isolants thermiques performants seront posés. Dans chaque logement, les convecteurs seront remplacés par des radiateurs équipés de robinets thermostatiques. La température pourra dès lors être réglée pièce par pièce. Les résidents devraient pouvoir payer leur propre consommation de chauffage à l’horizon 2017. Des radiateurs sèche-serviettes seront également installés dans les salles de bain et de nouvelles VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), qui ne se déclenchent qu’en cas d’augmentation de l’humidité, seront mises en place. Toutes les portes palières seront de même remplacées et des éclairages à LED seront posés dans les parties communes. A noter enfin que des travaux supplémentaires seront menés sur les vannes de chauffages et dans les sous-sols, afin notamment de procéder au désamiantage des garages des Etangs.

4 juin, 2014 à 21:02


Un commentaire pour “Rénovation du parc de logements à Sarreguemines”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Les travaux de réhabilitation actuellement menés au quartier Beausoleil, à Sarreguemines, devraient s’achever en février 2015. Ils concernent 90 logements dans des immeubles situés Rue de l’Etang et Rue des Merles. Un second chantier débutera dans la foulée, toujours Rue de l’Etang. 16 logements seront cette fois rénovés. L’idée est d’améliorer l’isolation thermique et le cadre de vie.


Laisser un commentaire