Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Financement participatif de la nouvelle salle du Musée des Mines de Fer de Neufchef

Financement participatif de la nouvelle salle du Musée des Mines de Fer de Neufchef

Afin de financer son projet de nouvelle salle d’exposition permanente, le Musée des Mines de Fer de Neufchef souhaite associer la population et les donateurs privés par le biais d’un financement participatif. Le nouvel espace de 110 mètres carrés doit permettre de mettre en valeur la collection de 250 lampes de mineurs, ainsi que des témoignages saisissants et émouvants d’anciens mineurs, grâce à une scénographie innovante et contemporaine.

Musée Mines Fer Lorraine Neufchef salle

Le Musée des Mines de Fer de Neufchef fait appel à la générosité du public pour financer son projet de nouvelle salle d’exposition permanente (Crédits photo : Raoul GILIBERT pour le Groupe BLE Lorraine)

Le financement participatif (ou crowdfunding en anglais) consiste à faire financer son projet par des donateurs privés. Chaque personne peut se rendre sur le site de My Major Company et y déposer un don sous la forme d’une participation financière. En contrepartie de leur soutien, les contributeurs bénéficient d’un avantage fiscal. A partir de 10 euros, leur don ouvre en effet droit à une réduction d’impôt sur le revenu égal à 66 % de la somme accordée. Ainsi, un don de 100 euros revient en réalité à 34 euros. Les donateurs pourront également recevoir une entrée gratuite et voir figurer leur nom sur le panneau des contributeurs au projet. Les personnes les plus généreuses pourront en outre bénéficier d’une carte de membre bienfaiteur, qui leur donnera accès au musée gratuitement pendant 5 ans, et recevoir une lampe à carbure originale.

Il manque 5 500 euros au Musée des Mines de Fer de Neufchef pour boucler le budget de son projet qui s’élève à 70 000 euros.

Les mineurs de fer comptent sur vous !

Plus d’informations sur le site de My Major Company.

23 mai, 2014 à 18:58


Laisser un commentaire