Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Economie
  • > Arélis construit son futur centre de recherche et de développement en Meuse

Arélis construit son futur centre de recherche et de développement en Meuse

Afin de soutenir sa croissance, le groupe Arélis, né de la fusion entre Meusonic, implanté à Marville, et Sericad, a dernièrement annoncé la création de son centre de recherche et de développement à côté de la gare Meuse TGV. Idéalement située à 59 minutes de Paris, cette gare, qui desservira à partir de décembre 2014 l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, connaît un véritable succès avec près de 200 000 voyageurs par an qui la fréquentent, contre 40 000 attendus à sa création.

Arélis, qui compte parmi les leaders européens des technologies hyperfréquence, radiofréquence et de la conversion d’énergie dans les domaines de la défense, de l’aéronautique, de l’électronique et des transports, emploie 300 personnes et a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros. Dans le secteur des télécommunications, sa filiale Thomson Broadcast a décroché des contrats importants pour installer des émetteurs TNT (Télévision Numérique Terrestre) en Israël, en Russie, ainsi qu’en Afrique et en Asie. Arélis consacre chaque année 15 % de son chiffre d’affaires à la R&D. Le centre qu’il prévoit de construire en Meuse devrait s’articuler autour d’un bâtiment d’une surface comprise entre 5 000 et 10 000 mètres carrés. Ce nouveau site devrait être opérationnel fin 2015, voire début 2016. Il pourrait également faire de la petite production pour développer les technologies d’avenir, notamment la gestion de l’énergie et son stockage. Il disposera par ailleurs d’une petite salle blanche.

La structure, qui représente un investissement de 10 à 12 millions d’euros, sera construite et financée par les collectivités locales et par un porteur de projet privé. Elle sera louée à Arélis. 200 emplois pourraient être créés à terme.

A noter enfin que le département de la Meuse a dernièrement validé la création de la zone d’activités qui doit jouxter la gare et qui était en souffrance depuis le lancement du TGV Est en 2007.

logo Arelis transparent

16 mai, 2014 à 18:54


Laisser un commentaire