Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Guerre des lombrics en Lorraine

Sept espèces différentes de plathelminthes, des vers plats intrusifs originaires de l’hémisphère Sud, ont été découvertes en France depuis 2013. La Lorraine n’est désormais plus épargnée. Des agents de la Ville de Metz en ont en effet repérés le 19 mars dernier au centre de production horticole.

plathelminthe

Exemple de plathelminthe, ici Platydemus manokwari, la tête se trouve à droite (Crédits photo : Wikipédia)

Les plathelminthes dévorent les lombrics de nos jardins. Le problème est que les vers de terre jouent un rôle essentiel dans notre écosystème en aérant et en fertilisant les sols. Ils servent également de nourriture à de multiples animaux.

Le ver trouvé à Metz est un « plathelminthe marron plat ». Cette espèce est originaire de l’hémisphère Sud. On la rencontre notamment en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Amérique du Sud. Elle peut mesurer jusqu’à quatre ou cinq centimètres. Paradoxalement, ces vers plats sont plutôt rares et discrets dans leur pays d’origine. Mais une fois arrivés dans nos contrées, transportés dans la terre d’un pot de fleurs issu de la globalisation, ils prolifèrent faute de parasites et de prédateurs. Ils trouvent aussi chez nous des ressources alimentaires quasiment infinies. La guerre semble par conséquent perdue d’avance.

13 avril, 2014 à 22:32


Laisser un commentaire