Accueil Actualité Mise en service d’une usine de confection de sacs de tri multiflux à Behren-lès-Forbach

Mise en service d’une usine de confection de sacs de tri multiflux à Behren-lès-Forbach

3 min lues
1
0
13

L’usine de sacs de tri multiflux du SYDEME (Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est), à la façade gris foncé, est désormais terminée. Elle a été mise en service en mars. 70 millions de sacs multiflux verts, bleus et orange seront produits chaque année.

L’unité a été construite sur la zone franche urbaine de Behren-lès-Forbach, le long de la voie rapide entre Forbach et Sarreguemines. Sa partie centrale, très haute, abrite deux extrudeuses. Les quatre immenses cuves situées à l’arrière du bâtiment permettent de stocker les granulés nécessaires à la fabrication des sacs. Une fois fondus et mis sous pressions, ces derniers passent par les extrudeuses. Ces impressionnantes machines conçoivent les rouleaux en plastique. Ceux-ci sont ensuite teints par les colorants achetés à l’usine Viba voisine. Le plastique est enfin découpé puis mis en forme pour donner les sacs.

Avant la construction de cette unité, qui a représenté un investissement de sept millions d’euros, les sacs étaient produits au Vietnam. La relocalisation de cette activité a permis de créer 20 emplois, sans que le processus ne coûte plus cher à la collectivité. Le SYDEME maîtrise en effet la fabrication des sacs, la gestion du stock et la valorisation des déchets. La structure entend ainsi travailler à flux tendus, alors qu’auparavant elle devait commander les sacs deux à trois mois à l’avance. Par ailleurs, les sacs orange qui arrivent au centre de tri de Sainte-Fontaine sont recyclés. Vidés, lavés puis broyés, ils sont à nouveau réduits en granulés. Les sacs bleus, incinérés à Neunkirchen, sont également conçus à partir de matériaux recyclés. Fabriqués à partir de matières végétales, les sacs verts sont quant à eux biodégradables.

A noter enfin que la nouvelle usine du SYDEME est équipée d’une pompe à chaleur. La chaleur dégagée par les machines est également récupérée pour chauffer les locaux de 2 500 mètres carrés.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    10 avril, 2014 à 19:45

    L’usine de fabrication de sacs de tri multiflux du SYDEME a dernièrement été inaugurée.

    Les matières premières sont injectées à la base de l’extrudeuse. Il s’agit de granulés de polyéthylène, de carbonate de calcium et de petites billes de couleur. Ces différents composants sont fondus à 200°C. La matière obtenue est ensuite soufflée vers le haut, formant une longue gaine. En s’élevant dans les airs, cerné par une colonne de 16 mètres, le plastique refroidit et se solidifie. D’une gaine, il devient alors une bande qui redescend vers le sol pour être enroulée en bobine. Cette bobine est ensuite déroulée dans une seconde machine pour façonner les sacs. Le plastique est successivement imprimé, soudé pour délimiter le fond du sac et découpé pour faire apparaître les anses. Une fois terminés et liés les uns aux autres, les sacs sont conditionnés en rouleaux. Ces derniers seront distribués aux 380 000 habitants des 14 intercommunalités de Moselle-Est et d’Alsace bossue dont a la charge le SYDEME.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

MNL en chute libre

L’aéroport Metz-Nancy-Lorraine (MNL) a perdu 40 000 passagers en 2013 par rapport à 2012, …