Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Nénette et Rintintin : de la Lorraine aux Etats-Unis

Nénette et Rintintin sont des personnages en laine que les petits Lorrains fabriquaient en guise de porte-bonheur pour les Poilus pendant la guerre de 1914-1918. Leur nom provient de celui de deux poupées crées juste avant le premier conflit mondial par le dessinateur Francisque Poulbot. « Nénette » et « Rintintin » étaient en effet les surnoms que se donnaient les époux Poulbot. Moins souvent fabriqué par les enfants, le petit « Radadou » eut beaucoup moins de succès. Plusieurs de ces poupées se sont retrouvées dans les tranchées du Saillant de Saint-Mihiel. Les visiteurs du Mémorial de la Bataille de Verdun, situé à Fleury-devant-Douaumont, peuvent d’ailleurs en apercevoir un couple. Nénette et Rintintin ont continué à être fabriqués comme porte-bonheur jusque dans les années 1950.

Nénette et Rintintin

En 1918, le caporal Lee Duncan, aviateur américain, découvrit dans le village bombardé de Flirey, en Meurthe-et-Moselle, une chienne berger allemand et ses cinq chiots. Les soldats américains se répartirent entre eux la petite famille. A son retour sur le terrain d’aviation de Toul, qui se tenait à l’emplacement actuel de la zone industrielle de la Croix de Metz, Duncan devînt propriétaire de deux chiots qu’il baptisa Nénette et Rintintin en hommage aux poupées porte-bonheur que confectionnaient les petits Lorrains.

A la fin de la guerre, Lee Duncan ramena avec lui à Los Angeles ses deux chiens, qui étaient d’ailleurs les seuls rescapés de la fratrie. Mais Nénette ne survit pas à la traversée de l’Atlantique par bateau. Rintintin fut ensuite parfaitement dressé par son maître. A tel point que le producteur Darryl Zanuck fut impressionné par les talents du chien lors d’une démonstration. Rintintin joua donc ensuite dans une série de 26 westerns produits par la Warner Bros, dont le premier épisode sortit en 1923. Il y interprète le rôle d’un chien de l’armée américaine, très habile et très intelligent, qui contribue souvent au succès des missions. C’est ainsi que ce chien né en Lorraine devînt la première vedette animalière des écrans. Il a même son étoile sur Hollywood Boulevard. Après la mort de Rintintin le 10 août 1932, son maître le ramena en France, où il fut enterré au cimetière animalier d’Asnières-sur-Seine, en région parisienne.

La série TV américaine baptisée Les aventures de Rin Tin Tin fut créée plus tard par Lee Duncan. Elle fut diffusée entre 1954 et 1959 aux Etats-Unis et à partir de 1960 en France. Rin Tin Tin est ici un berger allemand dressé par un jeune soldat, le caporal Rusty. L’animal intervient à chaque épisode et sauve Fort Apache des attaques indiennes. A noter que le rôle est interprété par plusieurs chiens, tous descendants directs de Rintintin.

23 mars, 2014 à 20:45


Laisser un commentaire