Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

De la viande lorraine

Le porc est la viande la plus consommée en Lorraine. Pourtant, avec moins d’une centaine d’éleveurs, notre région ne produit que 15 % des 80 000 tonnes qu’elle consomme tous les ans. Le reste est acheté en Bretagne, en Espagne, au Danemark ou en Allemagne. Les producteurs lorrains vendent de leur côté beaucoup d’oreilles de porc en Chine pour parfumer le riz, comme le faisaient jadis nos grands-mères et arrière-grands-mères. Les industriels de la charcuterie transforment quant à eux environ 20 000 tonnes de porcs par an en fuseau lorrain, jambon, saucisses et autres pâtés.

Notre province produit également près de 4 000 tonnes de viande ovine par an, ce qui représente 4 % de la production française, et en consomme le double. 900 élevages sont recensés dans la région, en particulier dans le Pays de Sarrebourg.

Cela dit, la tradition lorraine reste avant tout marquée par la filière bovine. Avec 7 500 éleveurs, la production de viande bovine s’élève à 85 000 tonnes. Notre région consomme environ 60 % de sa production, soit à peu près 50 000 tonnes. La viande est vendue chez le boucher et dans la grande distribution. Plus de 210 000 bovins passent chaque année dans les abattoirs de la région, soit environ 4 000 par semaine. La viande bovine produite en Lorraine est de très grande qualité.

A noter enfin que manger lorrain contribue à entretenir la nature et à renforcer l’économie chez nous, notamment en créant des emplois localement.

21 mars, 2014 à 21:19


2 Commentaires pour “De la viande lorraine”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    En 1992, la Lorraine a été la première région de France à certifier sa viande Bovine avec le label « Lorraine Qualité Viande ». Bien avant la première crise de la vache folle, elle créait ainsi un cahier des charges garantissant aux consommateurs des bovins nés, élevés et abattus en Lorraine et dont l’alimentation provenait à 75 % de ses exploitations.

  2. Herlock écrit:

    Entièrement d’accord avec votre article.
    J’ajouterais que consommer de la viande locale permet un meilleur respect de l’animal: ce n’est pas parce qu’on élève des êtres vivants pour ensuite les manger que nous ne devons pas leur en être reconnaissants, bien au contraire. Moins de trajet jusqu’à l’abattoir avec des camions où ils sont moins entassés, plus d’espace pour vivre car les élevages sont moins intensifs, la nourriture données aux animaux est également locale et donc de meilleure qualité et traçabilité.
    Pour finir de convaincre même ceux qui n’ont pas de sentiments particuliers vis-à-vis des animaux d’élevage, une étude a démontrée que moins de stress chez les vaches avait pour effet une bien meilleure qualité de la viande, pour un prix identique.
    Je préfère consommer moins de viande mais de meilleure qualité et locale (je préfère faire vivre l’agriculteur près de chez moi plutôt qu’un autre quelque part en Europe de l’Est). C’est un état d’esprit qu’il manque encore à la majorité des consommateurs, qui préfèrent acheter au plus bas prix pour en consommer tous les jours, avec les risques qu’on connaît pour leur santé.


Laisser un commentaire