Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Installation du CEA Tech à Metz

Après Saclay, Grenoble, Nantes, Toulouse et Bordeaux, Metz aura également son CEA Tech (Commissariat à l’Energie Atomique). Celui-ci s’installera dans l’ancienne bibliothèque universitaire de Metz-Technopôle. Il sera ainsi à proximité immédiate des grandes écoles d’ingénieurs comme Georgia Tech, l’ENSAM (Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers), Supélec et l’ENIM (Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz), ainsi que de l’IRT M2P (Institut de Recherche Technologique Métallurgie, Matériaux et Procédés). Un showroom sur le modèle de celui de Grenoble sera aménagé. Il permettra de mieux cerner l’étendue des technologies développées par le CEA Tech.

Plusieurs contrats ont d’ores et déjà été signés, dont un avec Aston, une PME basée à Nancy spécialisée dans les logiciels de finance d’entreprise. D’autres devraient suivre dans les secteurs des revêtements, des canalisations, des systèmes frigorifiques ou encore du traitement du bois. Une idée de start-up devrait également démarrer en partenariat avec l’ENSAM. Les différents projets seront dans un premier temps développés sur les plateformes existantes du CEA Tech à Saclay et à Grenoble en attendant l’aménagement de celles de Metz.

logo CEA Tech

16 mars, 2014 à 20:06


Un commentaire pour “Installation du CEA Tech à Metz”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le CEA Tech de Metz a dernièrement été inauguré. Son showroom présente des démonstrateurs capables de porter les innovations les plus significatives de l’établissement. Autant de technologies applicables immédiatement et destinées à tout type d’industries, en particulier aux PME-PMI.

    En France, CEA Tech représente une force de frappe de 4 500 chercheurs et de plus de 500 partenaires industriels. Il s’agit par ailleurs du premier déposant de brevets au monde.
    La Lorraine est la cinquième région à accueillir un CEA Tech. Une vingtaine de personnes y sont employées. L’établissement devrait prochainement aménager une plateforme « usine du futur » au sein de PSA Trémery.


Laisser un commentaire