Accueil Culture et patrimoine Des cinémas de Hayange

Des cinémas de Hayange

3 min lues
0
0
19

Le cinéma Jeanne d’Arc est le premier à avoir ouvert à Hayange, au début du XXème siècle, avec l’avènement des films muets. Il était situé dans les locaux actuels des services sociaux du Conseil Général de la Moselle. D’autres salles ont été créées au centre-ville, jusqu’à l’actuel Palace transformé en espace culturel en 2007. Construit en 1927, ce dernier a ainsi d’abord été un cinéma avant d’être une salle de spectacle. Fermé en 2006 suite à l’arrivée du Kinépolis de Thionville, des travaux ont été entrepris pour reconvertir la salle 1. Cette dernière dispose désormais d’une scène de 50 mètres carrés et de loges.

Mais Hayange comptait d’autres cinémas, à l’instar du Dux et de la salle des fêtes de l’école des filles, située Esplanade de la Liberté, qui proposa un cinéma familial de la fin de la Seconde Guerre Mondiale jusqu’au début des années 1950, avant d’être remplacée en 1954 par le cinéma Stella, qui se trouvait Place Saint-Martin. En raison de charges de fonctionnement devenues trop importantes, les séances y furent arrêtées en 1973 après 1 085 films projetés.

Commencé en 1954, le Molitor n’ouvrit ses portes qu’en 1961. C’était un théâtre avant d’être un cinéma. Il y avait 1 254 places exactement. Cette très belle salle, luxueuse, était toujours remplie. Elle a notamment accueilli Fernand Raynaud, Luis Mariano et Robert Lamoureux. La salle était ainsi pleine lors du passage de l’humoriste Fernand Raynaud, le 3 novembre 1961. En plus des places assises, il y avait 200 à 300 personnes par terre. Son spectacle devait se terminer à minuit. Mais l’ambiance était telle, qu’il a continué jusqu’à 2 heures du matin ! Entre deux sketchs, il revenait en coulisse, où on lui servait un ballon de rouge. De quoi avoir l’humeur joviale ! Cette époque semble aujourd’hui bien révolue. Le Molitor a définitivement baissé le rideau à la fin des années 1970.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Culture et patrimoine

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La Lorraine, capitale du cyclotourisme

Entre 10 000 et 12 000 vélos vont sillonner cette semaine les routes de Lorraine, pays d’a…