Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Nouvelles galeries découvertes à la Citadelle de Bitche

L’imposante citadelle en grès rose des Vosges imaginée par Vauban n’a pas encore livré tous ses secrets. Elle domine Bitche depuis le XVIIème siècle.

Un nouveau chantier de restauration a en effet dernièrement permis de découvrir de nouvelles galeries, ainsi que des latrines qui servaient aux officiers et aux hommes de rang. Il y avait autrefois un pas de tir sur le plateau de la citadelle. Il existait une tablette avec une rampe pour monter les pièces d’artillerie. En la retirant, les spécialistes ont découvert deux escaliers, recouverts de faïences de Sarreguemines, datant de 1880 environ, et des galeries. Ces pièces existaient sur certains plans mais n’avaient encore jamais été visitées. La voûte est en parfaite état. Les parements vont être prochainement étudiés pour déterminer l’aspect dans lequel l’ensemble sera rendu : celui de 1740, de 1880 ou de 1920.

Le chantier de restauration devrait durer dix mois. Comme l’an dernier, 72 nouveaux mètres de parapet et de couvertines seront rénovés. En quatre ans, près de 2 millions d’euros seront investis pour rénover la citadelle.

(Source : RL du 05/02/2014)

9 février, 2014 à 18:34


Un commentaire pour “Nouvelles galeries découvertes à la Citadelle de Bitche”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    La cathédrale de Metz et la citadelle de Bitche sont les deux seuls monuments en Moselle à bénéficier d’un financement de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC). L’Etat français finance 30 % des travaux, le Conseil Régional et le Conseil Départemental de la Moselle aussi. La Ville de Bitche, propriétaire du vaisseau de pierres imaginé par Vauban, a les derniers 10 % à sa charge. Mais la loi NOTRe a changé la donne, puisque le Conseil Départemental n’a plus compétence sur le patrimoine. Si bien que si la Ville de Bitche peut demander d’autres subventions au Département à hauteur de 50 %, elle perd dans ce cas les financements de Paris et de la Région.

    Une nouvelle phase de la rénovation de l’imposante citadelle, qui représente un investissement de deux millions d’euros, a commencé il y a deux ans. De nouvelles galeries, près du pas de tir, ont été mises au jour. Parapet et couvertines sont également restaurés. Mais le chantier est aujourd’hui à l’arrêt. L’impressionnant échafaudage reste en place, ce qui a aussi un coût.


Laisser un commentaire