Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Passion médiévale en Lorraine

La Lorraine est le fief de nombreuses compagnies médiévales. Nous vous proposons aujourd’hui d’en découvrir deux d’entre elles reconnues dans l’univers médiéviste pour leur sérieux, leur maîtrise de la sécurité et l’authenticité de leur reconstitutions : l’Alérion Médiéval et les Noirs Chardons.

L’Alérion Médiéval est la plus ancienne association lorraine de loi 1901 spécialisée dans la reconstitution historique de la fin du Moyen-âge. Elle participe à de nombreux évènements, à l’image de la Fête de la Lorraine et des Lorrains, organisée le 5 janvier pour commémorer la Victoire Lorraine lors de la Bataille de Nancy en 1477, mais aussi des Fêtes Médiévales de Liverdun, Pont-à-Mousson ou encore Forbach. Dans ce cadre, la quinzaine de personnes qui la compose font plonger les visiteurs et les spectateurs dans l’ambiance et la vie quotidienne des hommes et des femmes du XVème siècle.

P1000324

Alérion Médiéval et Noirs Chardons lors de la seconde édition de la Fête de la Lorraine et des Lorrains organisée le 5 janvier 2014 à Nancy (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

Association fondée en 2006 dans la région de Nancy, les Noirs Chardons regroupent quant à eux des passionnés qui œuvrent à la promotion et à la découverte du Moyen-âge tardif au travers de diverses animations.

Les membres de l’Alérion Médiéval et des Noirs Chardons reconstituent des combats authentiques et réalistes sur la base de manuscrits anciens. Rien n’est chorégraphié, ce qui implique pour les combattants un entraînement extrêmement rigoureux. Les armures et les armements sont fidèlement reproduits à partir de modèles historiques datant du Moyen-âge tardif. Il faut savoir qu’une armure médiévale pesait en moyenne 25 kilos.

P1000309

Démonstration et mouvements de piquiers (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

L’art de la guerre à la fin du Moyen-âge se caractérisait en outre par l’utilisation de plus en plus massive d’armes à poudre et d’autres « bouches à feu ». Les artilleurs de l’Alérion Médiéval et des Noirs Chardons font aujourd’hui découvrir au public le son puissant et la délicate fragrance de la poudre noire de leurs armes : couleuvrine de rempart, hacquebutes, couleuvrine à main, arquebuses à mèche …

L’infanterie jouait également un rôle primordial dans les batailles, en particulier les carrés de piquiers à la fin du XVème siècle. Ces derniers mettaient systématiquement en difficulté la cavalerie. Sous le commandement du dizainier, les membres de l’Alérion Médiéval et des Noirs Chardons réalisent différentes manœuvres de piquiers, à l’image de la formation en hérisson. Ils présentent aussi des armes d’hast qui étaient utilisées par les hommes à pied et dont l’efficacité pouvait être redoutable contre les chevaliers.

L’Alérion Médiéval et les Noirs Chardons accueillent également les visiteurs au sein de leurs campements pour leur faire découvrir le quotidien et la gastronomie du XVème siècle, bien plus riches qu’on ne le pense !

Enfin, dans un autre registre, les danseurs et les danseuses des deux compagnies médiévales font revivre les danses qui rythmaient la vie de l’époque à partir de traités italiens et français, à l’instar du manuscrit des basses danses de Bourgogne. Les danses de l’automne du Moyen-âge étaient très codifiées. Elles jouaient un rôle essentiel dans la sociabilité des cours européennes et faisaient partie de l’éducation que tout chevalier recevait.

31 janvier, 2014 à 22:44


Un commentaire pour “Passion médiévale en Lorraine”


  1. CONRAUD Jean-Paul écrit:

    Merci pour cette article, nous vous invitons sur nos campements ( Imaginales à Epinal ou Herbévillers) ou nous « essayons » de vous faire partager notre passion
    Membre fondateur Jehan le Brave


Laisser un commentaire