Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Reconversion de l’ancien dépôt des TCRM en centre d’art

L’ancien dépôt des TCRM, situé avenue de Blida, à Metz, deviendra, à partir du 3 février 2014, un lieu de production pour les artistes, les plasticiens, ainsi que pour les compagnies de théâtre et de danse de la région. L’acronyme TCRM signifiera désormais Toutes les Cultures en Réseau à Metz.

La structure ne sera pas un nouveau lieu de spectacles. Il s’agira au contraire d’un lieu de production où les artistes viendront créer une œuvre, un décor ou répéter leur dernière pièce. Ils disposeront pour cela d’un grand hall de 3 000 mètres carrés. Les compagnies de théâtre et de danse bénéficieront spécifiquement d’un studio de 800 mètres carrés avec une loge qui ouvrira en septembre 2014. L’ensemble comportera également une salle de restauration et une salle de détente. Le bâtiment abritera par ailleurs le Graoulab, laboratoire de fabrication autour des nouvelles technologies, ainsi que l’association Metz Coworking, qui regroupe une dizaine d’auto-entrepreneurs dans le graphisme et le design. Il y aura aussi une matériothèque, qui permettra, via une convention passée avec des entreprises, de recycler les matériaux récupérés à la fin des chantiers, et un espace de 1 000 mètres carrés destinés à des enfants âgés de 6 à 12 ans pour des ateliers artistiques à l’année.

Entre 25 et 35 artistes pourront être accueillis en même temps sur le site, soit une centaine  à l’année, avec des résidences allant d’une journée à six mois maximum. Flexible dans son fonctionnement, le lieu sera ouvert de 8h à 22h du mardi au dimanche et jusqu’à minuit le vendredi. Il devrait disposer d’un budget annuel de 150 000 euros de la Ville de Metz, soit 100 000 euros de moins que pour la Nuit Blanche, et de 50 000 euros de la part de la Communauté d’Agglomération de Metz-Métropole. Des fonds pourraient enfin être apportés par le mécénat d’entreprises. Ces derniers s’étaient élevés à 377 000 euros lors de la sixième et dernière Nuit Blanche en 2013.

17 janvier, 2014 à 19:54


2 Commentaires pour “Reconversion de l’ancien dépôt des TCRM en centre d’art”


  1. Marchal écrit:

    150 000 euros… Parlez-nous donc de la nouvelle politique culturelle et « sociale » de la médiathèque de Metz !

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Sept mois après son ouverture, l’espace TCRM-Blida, nouveau lieu de création artistique à Metz, héberge vingt associations permanentes qui ont signé un contrat de résidence d’un an renouvelable, un espace de coworking fréquenté par 50 autoentrepreneurs, ainsi que cinq à six artistes différents chaque semaine qui travaillent dans un espace de 3 000 mètres carrés.


Laisser un commentaire