Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Seconde édition de la Fête de la Lorraine et des Lorrains

Après le succès de la première édition l’année dernière, avec notamment la performance de la batterie-fanfare de la Renaissance de Champigneulles, la Fête de la Lorraine et des Lorrains revient ce dimanche 5 janvier Place Saint-Epvre, à Nancy, à partir de 15h00. Cette seconde édition sera rehaussée par la présence des membres de l’Alérion Médiéval, association de reconstitution historique du XVème siècle. Ceux-ci viendront avec uniformes et équipements pour faire revivre l’ambiance de la Bataille de Nancy. Ils effectueront différentes manœuvres de piquiers et des démonstrations de combats à l’épée et d’arquebuses.

5 janvier

Fête de la Lorraine et des Lorrains 2013 (Crédits photo : Groupe BLE Lorraine)

Auparavant, une gerbe commémorative sera déposée au pied de la statue de René II, Duc de Lorraine et vainqueur de la Bataille de Nancy, en 1477. Le cortège des soldats et des drapeaux lorrains partira ensuite de la Place Saint-Epvre pour rejoindre la Place de la Carrière via la Grand’Rue. Le Président présentera alors ses vœux à l’auditoire et rappellera les origines et la signification du 5 janvier. La cérémonie se clôturera aux alentours de 16h15 par des démonstrations de l’Alérion Médiéval et par un pot de l’amitié. Café, bonbons lorrains et galette des rois seront proposés gratuitement.

Rappelons que la Fête de la Lorraine et des Lorrains, qui se déroule tous les 5 janvier depuis plus de 500 ans, est une des plus vieilles « Fêtes nationales » du monde. Celle-ci commémore avec émotion la victoire des Lorrains sur Charles le Téméraire lors de la fameuse Bataille de Nancy, le 5 janvier 1477. Ce succès assura pendant des décennies l’indépendance et la prospérité de la Lorraine en Europe.

Quelques années après, René II fit élever à Saint-Nicolas-de-Port un édifice imposant pour exprimer sa reconnaissance au Saint Patron de la Lorraine. Il décida également d’organiser chaque année un défilé dans les rues de Nancy, afin de commémorer la Victoire Lorraine. Cette tradition a ancré le Patriotisme Lorrain né à la suite de la Bataille. Lors de cette journée, le Duc sortait de son Palais et allait boire un verre dans une auberge aux alentours de la Grand’Rue. On gardait ensuite précieusement le verre dans lequel le Duc avait bu. Pour rappeler à tous la défaite du Téméraire, la Ville de Nancy adopta comme emblème le chardon et comme devise « non inultus premor », c’est-à-dire « nul ne s’y frotte », ou « qui s’y frotte s’y pique ».

Bien plus tard, la France fit interdire cette « Fête nationale lorraine », comme tout ce qui pouvait rappeler le souvenir d’un Etat indépendant et puissant. Face à la répression, les Lorrains délaissèrent lentement leur Fête. On l’évoquait et la célébrait parfois encore en cachette sous le couvert de la Fête des Rois Mages, mais cela ne l’empêcha pas de tomber dans l’oubli au fil du temps, jusqu’à qu’elle ne soit récemment relancée de manière festive et populaire.

3 janvier, 2014 à 19:19


Laisser un commentaire