Accueil Culture et patrimoine Rathaus et Paradeplatz sous l’Annexion nazie à Metz

Rathaus et Paradeplatz sous l’Annexion nazie à Metz

2 min lues
0
0
119

La Place d’Armes et l’Hôtel de Ville étaient des lieux importants pendant la Seconde Annexion au Reich. Ils servaient à glorifier la propagande nazie.

Rathaus et Paradeplatz sous l’Annexion nazie à Metz dans Culture et patrimoine places-darmes

La Place d’Armes, à Metz (Crédits photo : Raoul GILIBERT pour le Groupe BLE Lorraine)

L’Hôtel de Ville de Metz fut investi par une patrouille motorisée du 379ème Infanterie Régiment en provenance de Gravelotte le 17 juin 1940, à 17 heures. Un quart d’heure plus tard, la croix gammée flottait au balcon de la mairie. Le lendemain, l’emblème nazi était posé sur la cathédrale et les unités de la 169ème Infanterie Division défilaient sur le Boulevard Poincaré pour s’emparer de Metz. L’entrée des troupes allemandes marqua le début de la Seconde Annexion qui rétablit les frontières de 1871.

Gouverneur du Reich, le Gauleiter Josef Bürckel pris ses fonctions le 7 août 1940, à Sarrebruck, en tant que Chef de l’administration civile en Lorraine. Le 21 septembre 1940, il organisa son entrée officielle à Metz en grande pompe et se fit remettre les clefs de la cité par Roger Foret, le dernier maire allemand de la ville en 1918. L’Hôtel de Ville devînt alors Rathaus et la Place d’Armes Paradeplatz. Cette dernière servit pour les grandes parades militaires et les défilés des jeunesses hitlériennes. Le Gauleiter y passait en revue les troupes.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Culture et patrimoine

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La villa gallo-romaine de Damblain entre au Musée départemental d’Epinal

Faute de pouvoir valoriser le site sur place, la villa gallo-romaine mise au jour sur l’an…