Accueil Actualité Pavatex implante sa nouvelle usine dans la Green Valley vosgienne

Pavatex implante sa nouvelle usine dans la Green Valley vosgienne

0
0
154

Opérationnelle depuis mi-avril, l’usine Pavatex de Golbey, dans les Vosges, a été inaugurée fin septembre. L’arrivée de l’industriel suisse, spécialiste des isolants en fibres de bois, dans la Green Valley lorraine en cours de constitution, a représenté une véritable bouffée d’oxygène pour notre région. 50 emplois ont en effet été créés directement sur le site et 250 chez les sous-traitants. Pavatex a investi 60 millions d’euros dans sa nouvelle usine, la plus moderne d’Europe dans son secteur d’activités. Le chantier a également fait travailler plusieurs entreprises locales du BTP.

L’implantation du groupe helvétique à Golbey a également permis de créer des synergies avec l’usine voisine du papetier Norske Skog. Les deux entreprises ont ainsi construit une chaudière biomasse commune pour alimenter en vapeur et en électricité leurs lignes de production. Elles partagent aussi la gestion de leurs déchets et certains approvisionnements. Leur partenariat permet de mettre en place une véritable écologie industrielle performante.

Si ses produits constituent déjà une référence sur le marché des isolants bio-sourcés, Pavatex entend désormais prendre une nouvelle dimension grâce à son site vosgien, en doublant notamment son chiffre d’affaires, qui était de 10 millions d’euros en 2012, d’ici 2017. D’une capacité de production de 50 000 tonnes annuelles, l’usine de Golbey produit en continu des panneaux rigides de 40 à 300 mm. Elle est amenée à fournir l’ensemble de l’Europe, en soutien des deux unités suisses du groupe.

Pavatex implante sa nouvelle usine dans la Green Valley vosgienne dans Actualité pavatex-logo

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

TGV Est Mosellan : la Lorraine demande des améliorations

Afin d’arriver à une couverture optimale du réseau Est-mosellan, la Lorraine réclame que d…