Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Le Mettis, facteur d’exclusion sociale pour les handicapés ?

Le Mettis, facteur d’exclusion sociale pour les handicapés ?

Après un peu plus d’une semaine de fonctionnement, le constat est sans appel : les handicapés ne peuvent pas monter à bord du Mettis sans une aide extérieure. Plus gênant encore, ce problème d’accessibilité était connu avant la mise en service de ce bus censé être à « haut niveau de service ».

La porte à l’avant est équipée d’une rampe d’accès automatique. Or, cette dernière, qui sort du plancher pour venir se poser sur le quai, est trop courte et le dénivelé qui en découle est trop raide. Lors d’une journée d’essai organisée le 17 septembre, l’Association des Paralysés de France (APF) avait signalé le problème. Cependant, il fut quand même demandé au constructeur d’installer sur les véhicules ce modèle de rampe plus rapide à déployer. Comme il y a suffisamment de place pour mettre une rampe plus longue, le problème devrait être solutionné, mais pas avant plusieurs mois. En attendant, les personnes handicapées devront se démerder.

27 octobre, 2013 à 22:57


5 Commentaires pour “Le Mettis, facteur d’exclusion sociale pour les handicapés ?”


  1. Balthar écrit:

    La solution seras au plus tard pour la fin Novembre…

    Source conseil Municipal du 26 Septembre 2013.

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Etrange que le conseil se prononce sur la date estimée de résolution de ce problème avant la mise en service du Mettis …

  3. Balthar écrit:

    Justement a ce conseil municipal il y a eu l’information remonter de la part de l’opposition,dont la source n’était autre que l’association qui avait signaler le problème bien avant comme c’est écrit sur votre article…. CQFD

    Les conseils municipaux sont enregistrés et libre d’écoute sur le site de la ville,suffit d’écouter c’est tout simple…. lol (humour) ! ;)

  4. Olivier écrit:

    Je trouve cet article un peu sévère, même si je partage l’avis quant à la résolution rapide de ce problème. Le mettis est – malgré ses défauts – infiniment plus pratique que les bus pour les personnes à mobilité réduite (et les valides !)

  5. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Tous les Mettis sont désormais équipés de rampes longues pour faciliter l’accessibilité à tous. Auparavant, ces dernières étaient en effet trop courtes et trop raides pour les personnes handicapées, les poussettes et les personnes âgées. La réglementation autorise une pente maximale de 12 %. Celle des Mettis était de 18 %. Un autre problème venait du double ressaut. La largeur de la rampe obligeait une personne en fauteuil roulant à franchir deux obstacles en même temps, devant et derrière. A présent, les rampes font 17 cm de plus et n’ont plus qu’un seul ressaut. Leur pente a par ailleurs été réduite de 6 à 8 %.

    A noter cependant que cet accès par la rampe n’est plus automatique. La palette est commandée par un bouton intérieur et extérieur.


Laisser un commentaire