Accueil Actualité Pôle statistiques à Metz : 225 emplois promis en moins à l’INSEE !

Pôle statistiques à Metz : 225 emplois promis en moins à l’INSEE !

2 min lues
0
0
16

En octobre 2009, dans le cadre des compensations aux iniques et odieuses restructurations militaires promises par Nicolas Sarkozy, 1 500 emplois publics devaient être transférés à Metz. 625 d’entre eux devaient voir le jour avec l’arrivée de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques).

A l’heure actuelle, si 4 000 militaires ont d’ores et déjà déserté la cité lorraine, seulement 185 statisticiens, dont 54 agents volontaires, provisoirement installés dans les locaux de TDF à Metz-Technopôle, sont venus. Ils ne devraient finalement pas être plus que 400 d’ici 2016, ce qui n’a pas franchement fait « tilter » les élus locaux et la presse locale folklorique lors de la venue du ministre français de l’industrie pour annoncer cette « nouvelle ». Selon la préfecture, 1 477 emplois publics devraient toutefois être créés au total à Metz dans diverses administrations. 1 021 seraient effectifs aujourd’hui.

A noter enfin que le Pôle statistiques messin s’implantera dans l’ancienne gare d’ici 2017, une fois que celle-ci aura été réaménagée moyennant un investissement de 14 millions d’euros. La direction régionale de l’INSEE à Nancy sera également préservée.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Arrêt définitif de la centrale thermique de La Maxe

La centrale de production d’électricité EDF de La Maxe, au Nord de Metz, a dernièrement ét…