Accueil Actualité Quand le Graoully se fait croquer !

Quand le Graoully se fait croquer !

2 min lues
1
0
8

Cet effroyable dragon, qui selon la légende semait la terreur sur Metz, rimera désormais avec douceur !

En effet, la confiserie familiale et artisanale « Perrin et Cie », située à Pont-à-Mousson, envieuse de développer de nouvelles spécialités régionales tant appréciées des touristes, vient tout juste de lancer, en collaboration avec deux Messins à l’origine du projet, un bonbon à l’effigie de notre cher dragon. Les « Bonbecs du Graoully » auront désormais légitimement  leur place aux côtés des autres spécialités lorraines bien connues.

Afin de ne fâcher personne, les bonbons se déclinent en différentes saveurs et parfums qui rappellent les quatre départements lorrains. La mirabelle, la bergamote, la myrtille et la groseille évoquent ainsi la Moselle, la Meurthe-et-Moselle, les Vosges et la Meuse.

Composés de sucre, de sirop de glucose, d’acide citrique, de colorants et d’arômes naturels et artificiels, les « Bonbecs du Graoully » sont coulés dans de vieux moules de bronze qui leur donnent une forme rectangulaire striée caractéristique. Pour le moment, la production n’en est qu’à son début. A ce jour 80 kg de bonbons ont été confectionnés pour être vendus par paquet de 100 grammes au prix de  2,50 euros.

Si le succès est au rendez-vous, la production pourrait rapidement s’intensifier et se retrouver bientôt jusque sur les étales de nos boulangeries !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Herlock

    12 octobre, 2013 à 22:44

    Il y en a visiblement déjà dans certaines boulangeries, j’en ai vu à vendre dans l’une d’entre-elles à Nancy, du côté des 3 Maisons.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Une Maison pour la science en Lorraine à Maxéville

De moins en moins d’élèves et d’étudiants se dirigent vers des matières scientifiques. Ini…