Accueil Actualité Médecine spécialisée : trop de dépassements d’honoraires en Lorraine !

Médecine spécialisée : trop de dépassements d’honoraires en Lorraine !

4 min lues
0
0
72

Selon une étude réalisée par la section thionvilloise de l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, la consultation d’un spécialiste en Lorraine reviendrait en moyenne à 44,80 euros, ce qui en ferait la 11ème région la plus chère en France en matière de dépassements d’honoraires.  

L’étude se base les tarifs pratiqués par 444 spécialistes de Lorraine, ophtalmologues, gynécologues et pédiatres, directement relevés sur le site internet de la Sécurité sociale. Il en ressort qu’entre juillet 2012 et juillet 2013, les dépassements d’honoraires des médecins spécialistes ont augmenté de 1,8 %, soit deux fois plus vite que l’inflation. En termes de hausse des tarifs, la Lorraine se retrouve en 7ème position au classement des 22 régions françaises. La situation devrait encore se dégrader si rien fait. En effet, les jeunes médecins sont plus souvent classés en secteur 2 que les retraités qu’ils remplacent (43 % contre 15 %). Par conséquent, ils demandent un tarif moyen plus élevé pour la même consultation : 34,90 euros contre 29,20 euros.

La loi de l’offre et de la demande s’applique aussi bien évidemment pour les soins, au risque de voir se généraliser une médecine à deux vitesses, une pour les riches et une autre pour les pauvres qui doivent sacrifier leur santé. Au final et d’un point de vue économique, la société doit prendre en charge des coûts sanitaires supplémentaires (frais d’hospitalisation, décès précoces, etc.) liés à la prise en charge tardive des maladies des plus démunis. D’où l’importance d’une médecine préventive. La pénurie d’ophtalmologues en Moselle fait par exemple de la consultation un service de luxe. Ce qui rare est cher. On marche par ailleurs sur la tête lorsqu’on apprend que le délai d’attente pour obtenir un rendez-vous est d’un an à Metz et à Thionville ! Mieux vaut ne pas avoir de problèmes aux yeux ! A tel point que de plus en plus de patients Nord-Mosellans vont désormais aussi se soigner au Luxembourg. Ils y obtiennent non seulement un rendez-vous dans les quinze jours et en plus ils ne paient pas de dépassements d’honoraires, une notion finalement bien française.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Alsapan investit cinq millions d’euros dans son usine de Boulay-Moselle

Entreprise familiale créée en 1972, Alsapan est leader dans la fabrication industrielle de…