Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Metz : le bastion Saint-Vincent ressuscité avant d’être démoli

Metz : le bastion Saint-Vincent ressuscité avant d’être démoli

Entreprises au mois de mai, les fouilles préventives menées par le Pôle d’archéologie préventive de Metz-Métropole ont permis d’exhumer un pan entier de l’ancien bastion Saint-Vincent sur le chantier de l’ancienne Manufacture des tabacs. Le site, voué à devenir un quartier résidentiel, s’étend sur les fortifications médiévales de Metz qui furent en partie démolies pour faire de la place et repousser les limites de la ville.

Metz : le bastion Saint-Vincent ressuscité avant d’être démoli dans Actualité bastion-saint-vincent-fouilles-metz

Après avoir été exhumé, le pan du bastion Saint-Vincent sera détruit

Enfoui depuis la seconde moitié du XIXème siècle, l’élément exhumé correspond à la pointe avant de la construction, c’est-à-dire au front. Les fouilles ont fait apparaître la façade de l’ouvrage, donnant sur la Moselle. On peut également voir les contreforts de la construction. L’ouvrage défensif est composé d’une demi-lune maçonnée sous Vauban à la fin du XVIIème siècle. Il servait à protéger l’Ouest de la ville en couvrant la Moselle. Sous Cormontaigne, cette avancée, un pentagone dont une pointe était orientée vers l’Ouest, a été reliée à la fausse braie accolée à l’enceinte médiévale au XVème siècle. Un pan de cette fausse braie, c’est-à-dite un terre-plein destiné à renforcer les murailles ceinturant Metz dans l’optique d’accroître leur résistance aux nouvelles armes de guerre, a également été découvert lors des sondages. Il sera conservé derrière un mur en béton du parking souterrain qui doit être aménagé dans les sous-sols de la Manufacture. Les vestiges du bastion Saint-Vincent sont quant à eux encore visibles quelques semaines. L’ouvrage sera ensuite détruit pour réaliser le parking souterrain. Il aurait été plus judicieux et plus intelligent d’en conserver et d’en valoriser une partie en l’intégrant au projet.

22 septembre, 2013 à 21:41


Un commentaire pour “Metz : le bastion Saint-Vincent ressuscité avant d’être démoli”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    La casemate Saint-Vincent, composante du front du même nom, a été entièrement dégagée. Bouygues Immobilier l’a insérée dans ses plans. Trois petits immeubles seront construits autour. Leurs 110 appartements donneront sur un jardin intérieur privatif qui sera aménagé sur le toit du bastion.

    Le programme en cours de réalisation à l’ancienne Manufacture des Tabacs de Metz comprend également la création d’une place publique qui sera entourée de trois bâtiments restaurés. On trouvera plus loin une résidence de tourisme d’affaires (groupe Appart’City), un immeuble de bureaux, dans lequel Bouygues Immobilier entend installer son siège régional, un commerce alimentaire en rez-de-chaussée et des appartements dans l’ancienne maison du directeur. D’autres bâtiments anciens seront reconvertis en logements sociaux. Un parking souterrain connecté à celui des immeubles neufs situés à l’arrière du site sera créé. Une résidence étudiante et une construction contemporaine cubique seront aussi élevées.


Laisser un commentaire