Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Jardins de la Terre à Vittel

Sur 10 000 hectares autour des sources de Vittel et de Contrexéville, Nestlé Waters France a établi avec les agriculteurs une démarche qui interdit l’utilisation d’intrants chimiques, afin de préserver la qualité de ses eaux minérales (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2013/07/10/7-000-arbres-plantes-autour-de-vittel/). Les Jardins de la Terre ont saisi cette opportunité pour devenir une vitrine d’un jardinage 100 % naturel et sobre. Ils se déploient sur quatre hectares dans le prolongement du Parc thermal de Vittel et se composent d’une trentaine d’espaces thématiques, dans lesquels les visiteurs déambulent librement. Roseraie, conifères, verger, mare, potagers de 300 mètres carrés, poulailler, forêt, écorces décoratives, repaire des papillons, jardin des sorcières, restau des oiseaux, coin des taupes, abeillodrome, haie champêtre, carrés aromatiques, jardin des couleurs, jardin des gourmands, etc., l’ensemble est balisé par des pancartes pédagogiques munies de QR codes qui permettent de visionner des vidéos sur son smartphone.

Jardins de la Terre à Vittel dans Culture et patrimoine jardins-de-la-terre-vittel

Les Jardins de la Terre, paradis de la biodiversité (Crédits photo : vittelcontrex.com)

Même les plus beaux rosiers ne nécessitent aucun traitement. Les jardiniers ont planté des rosiers de chez Kordes qui sont résistants aux maladies. Flatté, le rosiériste allemand a créé un rosier « Vittel », dont la couleur s’inspire du rouge des bouchons de bouteilles de la marque. On n’en voit partout dans les Jardins de la Terre.

La chaîne alimentaire est respectée. Les mulots rongent les racines des plantes. Les renards mangent les mulots, 5 000 par an, pendant que certains insectes déciment les pucerons et que les oiseaux font la chasse aux rampants.

15 septembre, 2013 à 19:03


Laisser un commentaire