Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Prendre de la hauteur sur la Côte de Delme

Chicoré, sauge, absinthe, chardons, orchidées, etc., la Côte de Delme, sur les hauteurs de Liocourt, abrite une faune et une flore exceptionnelles. A tel point que le site a été classé Réserve Naturelle Régionale en 2007. Il n’y a que des cultures aux alentours, les prairies ont quasiment disparu. Si bien que de nombreuses espèces rares se sont réfugiées sur la Côte de Delme, à l’image des papillons, comme le Damier de la succise, des lézards et des insectes.

Prendre de la hauteur sur la Côte de Delme dans Culture et patrimoine cote-de-delme

 Pelouses calcaires et panorama sur le Saulnois depuis la Côte de Delme (Crédits photo : Raoul GILIBERT pour le Groupe BLE Lorraine)

Les 100 hectares de pelouses calcaires, qui culminent à 400 mètres d’altitude, sont entretenus par 150 brebis mérinos de l’Est et leur berger. Ce dernier ne se lasse pas d’admirer les levers et couchers de soleil chaque jour. Le panorama étourdissant sur Delme et Château-Salins éclipse aisément les contraintes du quotidien. Quand il pleut, il aperçoit même les Vosges au loin, grâce à un effet loupe de l’eau. La transhumance des brebis a lieu une fois par an au printemps. Ces dernières parcourent les 50 km reliant leur bergerie de Guébling, près de Dieuze, à la Côte de Delme.

4 septembre, 2013 à 19:39


Laisser un commentaire