Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

De la révolution bolchevique de Metz

La révolution bolchevique dura sept jours à Metz. Au départ, comme à Thionville, Sarreguemines ou Hayange, cinq marins de Kiel débarquent par le train du matin. Parmi eux, deux Messins, Becker et Voortmann, militants socialistes. Ils haranguent la foule des permissionnaires, désarment les officiers, occupent la mairie, mettent en place une garde civique et un conseil d’ouvriers et de soldats sur le modèle de la révolution russe. La hiérarchie militaire est anesthésiée. L’usage du français est autorisé. Les pillages sont punis de mort. La révolution n’eut cela dit aucune prise sur le front et ne dépassa pas le périmètre du centre-ville. Le 16 novembre 1918, les mutins rentrent chez eux. De la révolution bolchevique messine, il ne reste qu’une affiche rouge.

25 août, 2013 à 14:01


Laisser un commentaire